Football

Revanche en vue à l'Olympiapark

Michel Dubois

Publié le - Mis à jour le

Le Club Brugeois enclenche, cet après-midi, la vitesse supérieure. Le leader intransigeant ou presque du championnat va enchaîner une série instructive de rencontres `haut de gamme´, contre ses pairs. Incontestée jusqu'à présent, son hégémonie va-t-elle enfin être bafouée? Ou, sur sa jolie lancée actuelle, alignera-t-il, jusqu'à la trêve, les morceaux de bravoure pour creuser un écart suffisant, apte à prévenir la lente mais régulière érosion qui lui a coûté le titre ces deux dernières saisons?

Le Club a une triple revanche à prendre sur ce Racing Genk qui, comme lui, va jouer son avenir européen au début de la semaine prochaine. La saison dernière, l'actuel champion en titre s'était imposé comme l'unique formation à avoir battu deux fois le Club dans la même compétition. Il l'avait atteint la première fois dans son orgueil en interrompant, au Jan Breydel Stadion, une série de cinq victoires d'affilée. Il avait couronné sa prééminence en le devançant dans la course au titre. Six points -mais un match de plus à jouer pour Bruges - séparent les deux rivaux. Une première défaite genkoise en déplacement hypothéquerait déjà fortement les chances du Racing de conserver son titre. Vaillant dauphin de Bruges, le Lierse accueillera, avec ambition et circonspection à la fois, une équipe montoise qui justifie son excellent classement.

Le Standard en danger

Mons n'a pas encore gagné loin du Tondreau. Après trois défaites d'affilée, une

`relance´ serait la bienvenue.

Lokeren ne fléchit pas. Enfoncera-t-il davantage encore un Charleroi aux abois, première formation à être réellement impliquée dans la lutte pour le maintien? Cinq et six points séparent déjà le Sporting `carolo´ de Malines et de Beveren, `oiseaux pour le chat´ potentiels. Un rétablissement spectaculaire s'impose, d'urgence!

D'autant que ses quatre prédécesseurs au classement se rencontrent, ce week-end. Le Standard, à peine convalescent, sera en danger à Beveren, 2e meilleure défense du championnat à domicile. Et quid si Westerlo, galvanisé par son partage à Genk, domptait des Malinois transcendés par les événements enfin porteurs d'espérance de cette semaine?

© Les Sports 2002

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous