Le milieu de terrain de l'équipe de France et du Bayern Munich Franck Ribéry se sent assez mûr pour endosser le rôle de capitaine des Bleus.

Le joueur de 25 ans, qui devrait fêter sa 34e sélection internationale mercredi soir à Marseille contre l'Argentine en match amical, se sent "de plus en plus important" dans l'équipe entraînée par Raymond Domenech.

"Oui, j'ai envie d'être capitaine de l'équipe de France", a-t-il déclaré dans un entretien accordé au journal Le Monde daté de samedi. "A chaque sélection, il y a beaucoup de choses qui se passent en moi: ce maillot me transcende. L'équipe de France me touche. Voir tout un pays derrière toi pour te supporter, c'est fabuleux!

Aujourd'hui, je me sens mûr pour porter le brassard. Je suis de mieux en mieux dans le groupe, de plus en plus important dans l'équipe." Le milieu de terrain de l'Inter Milan Patrick Vieira est l'actuel capitaine des Bleus. Il n'a pas été retenu par Domenech pour affronter les Argentins car il vient seulement de reprendre l'entraînement après deux mois d'absence.

Particulièrement apprécié en Allemagne où il dispute sa deuxième saison avec le Bayern, Ribéry a déclaré qu'il se sentait bien en Bavière mais n'a pas exclu l'idée d'un départ. Il serait courtisé par le Real, Barcelone, le Milan AC ou encore Chelsea.

"Tous les clubs que vous citez font rêver mais je me sens super bien au Bayern", a déclaré l'ancien joueur de l'Olympique de Marseille, auteur de 8 buts cette saison toutes compétitions confondues avec le Bayern. "J'ai un contrat avec ce club jusqu'en 2011. Tout le monde est gentil avec moi et je parle mieux allemand. Je suis ici comme à la maison. Maintenant, je ne peux pas rester insensible à l'appel de ces grands clubs. La suite, on verra bien..."

Avec l'équipe de France, Ribéry espère se qualifier pour la Coupe du monde 2010 sous la houlette de Domenech, qu'il a soutenu publiquement après l'échec des Bleus à l'Euro en juin dernier.

"C'est grâce à Raymond que je suis en équipe de France. Je lui dois d'avoir connu le haut niveau en jouant la Coupe du monde en 2006 et l'Euro en 2008", a déclaré le joueur de Boulogne-sur-Mer, qui a débuté sa carrière internationale il y a moins de trois ans contre le Mexique (1-0) le 27 mai 2006.

"Tout le monde voulait qu'il parte, qu'on change d'entraîneur", a ajouté le Français. "J'ai été le premier à le soutenir et je suis très content qu'il soit resté avec nous. Il n'y a pas que lui dans l'histoire: quand on critique le coach, ça touche toute l'équipe et c'est très dur! Nous sommes tous ensemble et dans un groupe on se doit d'être solidaire."