Anthony Vanden Borre a suivi le Topper depuis une loge en compagnie de Boeckx, Roef, Makarenko, El Kababri, les autres joueurs non repris pour le match. 

Les problèmes ont débuté lors du deuxième but de Bruges. Plusieurs personnes assises dans la loge ont sauté de joie. Boeckx leur a demandé de se calmer. Vanden Borre s’est levé et s’est posté devant la vitre les bras croisés. Les supporters de Bruges situés juste en dessous de lui l’ont aperçu et ont commencé à le provoquer. 

Il n’y a pas répondu, mais est resté à la vue du kop adverse. Par sécurité et pour éviter l’escalade, des stewards l’ont évacué.