Manchester United risque de lourdes sanctions de la Fifa s'il porte devant la justice civile l'affaire Ferdinand, suspendu huit mois pour ne pas s'être soumis à un contrôle antidopage. La Fifa pourrait ainsi aller jusqu'à suspendre MU de toute compétition. «J'ai entendu parler de cette menace de porter l'affaire devant les tribunaux civils, voire la Cour européenne. Ceci est absolument interdit par notre règlement, a expliqué le président de la Fifa, Joseph Blatter. En engageant ce genre d'action, les répercussions pourraient être sans précédent.»

L'entraîneur de Manchester United, Alex Ferguson, a indiqué que l'affaire Ferdinand pourrait «ne pas se terminer devant la fédération anglaise. Nous pourrions devoir aller devant les tribunaux. Rio a le droit d'aller devant les tribunaux (civils) pour défendre sa réputation. Dans ce cas, le club le soutiendra».

Privé d'Euro 2004

Vendredi, la commission de discipline de la Fédération anglaise de football (FA) a condamné Rio Ferdinand à une suspension de huit mois et à une amende de 50.000 livres (environ 71.400€), sanction contre laquelle le club compte faire appel.

Cette suspension de huit mois ne prend effet qu'au 12 janvier, ce qui a ainsi permis au défenseur le plus cher du monde d'être aligné dimanche contre Tottenham pour la 17e journée du championnat d'Angleterre. Une décision d'Alex Ferguson qui risque d'être perçue comme un acte de défiance vis-à-vis de la Fifa, qui avait milité pour une suspension de deux ans.

Si la sanction est confirmée en appel, Ferdinand ne pourra plus évoluer avec son club jusqu'au terme de la saison. Pilier de la sélection, il ne serait pas non plus en mesure de participer avec l'Angleterre à l' Euro 2004, au Portugal.

Fin de carrière internationale?

Dimanche, Alex Ferguson a également indiqué que Ferdinand, très touché par la sanction mais aussi par la façon dont il a été traité par la FA, pourrait mettre un terme à sa carrière internationale. «Jouera-t-il encore en équipe d'Angleterre, et en a-t-il encore envie? La question se pose», a expliqué Ferguson.

Avant même que toute décision ne soit prise, Ferdinand avait été écarté de l'équipe d'Angleterre début octobre, à quelques jours de Turquie-Angleterre, match qualificatif à l' Euro 2004. «Dès le moment où on l'a empêché de jouer pour son pays, il était condamné. Depuis ce jour, il en porte le fardeau», a ajouté sir Alex.

Le 23 septembre, Ferdinand avait quitté le centre d'entraînement de Manchester United à l'issue d'une séance, alors même que des officiels l'attendaient pour lui faire subir un contrôle antidopage.

L'international avait finalement passé un test 36 heures plus tard, qui s'était révélé négatif.

© Les Sports 2003