© BELGA

Football

Robert Waseige ne veut pas se mouiller

PAR PHILIPPE VANDENBERGH

Publié le - Mis à jour le

ÉCLAIRAGE

A quelle sauce allons-nous être mangés? C'est, en étant un brin pessimistes, la question que tous les amateurs belges de foot se posent quelques heures avant le tirage au sort de la phase finale de la Coupe du monde 2002.

On connaîtra la réponse très exactement entre 11 h 55 et 12 h 26 ce samedi, bien que la cérémonie officielle, qui aura lieu dans le complexe des expositions de Busan, un grand port de la Corée du Sud, débute à 11 h 05. Elle sera retransmise en direct sur La Deux avec une présentation de Marc Delire et des commentaires sur place de Vincent Langendries.

LE PRONO DE D'HOOGHE

On lira ci-dessous ce qu'il faut savoir de l'orientation que différents éléments ont fait prendre au tirage au sort (voir aussi LLB du 30 novembre) mais la part du hasard reste quand même très importante. L'ancien président de l'Union belge, Michel D'Hooghe, qui fait désormais partie du comité exécutif de la Fifa, tout en étant également le président de sa commission médicale, s'est lancé à l'eau en pronostiquant la Corée, le Danemark et le Nigeria. Un groupe qui n'aurait rien d'évident pour nos Diables rouges ou noirs.

Plus prudent, Robert Waseige procède d'abord par élimination. Il ne veut pas de la France

`parce que c'est un des favoris de la compétition avec l'Argentine et que nous devons déjà les rencontrer le 18 mai à Paris´, le Brésil `parce que c'est une grande nation du football qui se retrouve toujours dans les grandes occasions malgré des qualifications chaotiques´. Le Japon et la Corée? `pas sûr que ce soit une bonne affaire de tomber sur l'un des deux pays organisateurs pour la première Coupe du monde en Asie et vu l'enthousiasme qui règne ici depuis six mois´. Resteraient donc parmi les autres têtes de série `acceptables´, l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne, ce qui ne serait de toute façon pas un cadeau à un niveau mondial où il n'en existe plus.

`La mondialisation est un fait acquis´, confirme Robert Waseige. `Avant, l'Europe et l'Amérique du Sud se partageaient les prix mais désormais de nouvelles forces émergent. Les Africains et les Asiatiques sont des valeurs montantes.´

`PAS LA CROATIE´

En toute hypothèse, la Croatie

serait également à éviter pour le fédéral. `On reste sur un échec in extremis à Zagreb et on pourrait rencontrer une sorte d'inhibition ou de blocage. Le Portugal est aussi une équipe qui ne nous convient pas.´

Cela fait évidemment pas mal d'exclusives qui ne relèvent que d'un souhait personnel mais, comme on dit, il faudra faire avec.

Les Diables pourraient aussi découvrir des nations inédites à ce niveau comme la Chine, la Slovénie, l'Equateur et le Sénégal, ce qui ne serait évidemment pas plus mal.

A l'issue du tirage au sort, le staff belge aura un premier contact avec ses adversaires et une réunion générale est prévue dimanche pour affiner le calendrier et prendre les premières dispositions.

Ce n'est donc que lundi que MM. Peeters, Waseige et Vertongen iront visiter les sites préchoisis au Japon ou en Corée. On saura alors à quel saint se vouer.

© La Libre Belgique 2001

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous