Les Diables Rouges ont été versés dans le groupe E et affronteront le Pays de Galles, la République tchèque, la Biélorussie et l'Estonie avec comme point d'orgue le double duel face au Pays de Galles. Les Diables Rouges auront certainement une revanche à prendre face à leur bourreau des quarts de finale de l'Euro 2016. Un match qui avait mené au licenciement de Marc Wilmots et l'arrivée de Roberto Martinez à la tête de l'équipe nationale.

Un double affrontement face aux Gallois qui sera également spécial pour Martinez qui a fait ses débuts comme entraîneur à Swansea en 2007. "Ce sera un match qui sera chouette à préparer d'un point de vue émotionnel", a confié Martinez. "Sur le plan sportif, ce seront deux rencontres très difficiles. Le Pays de Galles est une équipe compétitive avec des joueurs de qualité. Tout le crédit en revient aussi à Ryan Giggs (le sélectionneur gallois, ndlr.) qui réalise un excellent travail."

Globalement, la Belgique a hérité d'un groupe relativement facile sur le papier mais le sélectionneur national reste sur ses gardes. "La République tchèque est assez proche du Pays de Galles. C'est une équipe bien balancée et qui ne lâche rien. La Biélorussie, que nous affronterons pour la première fois, a également montré qu'elle avait des qualités. Sans oublier l'Estonie que nous connaissons bien et qui nous avait posé des problèmes chez elle lors des qualifications pour le Mondial 2018. Ce sont des nations qui se battent et nous devons nous attendre à être bousculés."

Jouant le 'Final Four' de la Ligue des Nations en octobre 2021, la Belgique a été versée dans un groupe de cinq équipes et ne disputera que huit matches de qualifications qui seront répartis dans trois fenêtres internationales (mars, septembre et novembre 2021). "C'est un peu différent des autres qualifications et c'est assez excitant", a ajouté Martinez. "Ce n'est pas dérangeant car nous y étions préparés. Nous savions que tous les matches seraient condensés après le report de l'Euro."

Reporté à cause de la crise du coronavirus, l'Euro 2020 viendra s'intercaler dans cette année 2021 déjà bien remplie pour les Diables Rouges. "Le camp du mois de mars sera doublement intéressant car nous devons préparer l'Euro mais aussi être compétitifs dans les qualifications", a précisé le Catalan. "D'autant plus que le mois de mars est une période où les joueurs ont accumulé des minutes et il est important de les garder frais pour l'Euro. Nous ferons sans doute appel à un groupe plus large tout en gardant l'idée d'être compétitifs à chaque match."