Alors qu’il dévoilera le vendredi 19 mars son groupe pour les matchs contre le Pays de Galles, la République tchèque et la Biélorussie prévus les 24, 27 et 30 mars, Roberto Martinez nous a confirmé que la fédération examine plusieurs dossiers de naturalisations. 

Le nom de Pascal Struijk (21 ans), défenseur central gauche de Leeds, est sorti dans la presse le mois passé. Struijk, qui a joué 17 matchs en Premier League cette saison et a marqué un but contre Arsenal en février, est un Néerlandais qui est né à Anvers. "Entre-temps, il semble que le cœur de Struijk ait penché vers les Pays-Bas, nous dévoile notre coach fédéral. Il faut avoir du respect pour cela, même si son profil est intéressant. Je ne veux pas créer de guerre entre fédérations. Il ne sera donc pas dans ma sélection. Cela ne signifie pour autant pas que le dossier Struijk est clos."

Ce mercredi, un autre nom a filtré : celui d’Adrien Truffert, un arrière gauche de 19 ans qui joue à Rennes. Truffert est français mais est né à Liège. Cette saison, le coéquipier de Doku a joué 20 matchs en Ligue 1 et a marqué un but, contre Monaco. Il a participé à cinq matchs de Champions League, et en a débuté deux. Martinez à son sujet : "Oui, j’ai suivi Truffert et j’ai parlé avec lui, mais pas encore de façon concrète. Il s’agissait plus d’une prise d’informations. Ce n’est qu’une première étape. S’il fera partie de ma sélection du mois de mars ? Je crois que ce sera trop tôt."