Lundi soir les médias espagnols évoquaient un contrat de cinq ans pour un salaire annuel de 6 millions d'euros, contre seulement 1,7 millions au Real.

Ce transfert est intervenu le jour même du rachat, par un groupe d'investissements des Emirats arabes unis (Abu Dhabi United Group for development and investment), de la majorité des parts de Manchester City à l'ancien premier ministre thaïlandais Thaksin Shinawatra. Le manageur de City, le Gallois Mark Hugues, pense que ce transfert inattendu marque la volonté du club de devenir une des forces majeures de la Premier League.

"Je suis vraiment ravi d'avoir l'opportunité de travailler avec un joueur si talentueux comme Robinho. J'avais dit que pour pouvoir concurrencer les meilleures équipes de Premier League nous devions recruter des joueurs de ce calibre, et Robinho est incontestablement l'un des meilleurs joueurs du monde", a indiqué Hugues. "J'ai vraiment hâte de le présenter au reste de l'équipe et aux supporteurs. Ce transfert est une vraie déclaration d'intention des ambitions de Manchester City", a ajouté le Gallois.

Robinho, âgé de 24 ans, avait réussi en 2007-2008 sa meilleure saison avec le Real depuis son arrivée en 2005. Décrié à ses débuts au club madrilène pour son jeu trop frêle dans les duels, le Brésilien au visage d'enfant avait pesé beaucoup plus en attaque, marquant 11 buts en 32 matches de championnat.