L'agent de joueurs belge Roger Henrotay a été mis en examen dans le second volet de l'enquête sur les transferts douteux du Paris Saint-Germain (le premier concernait un système de faux contrats à l'image de l'équipementier Nike), centré sur les agents de joueurs, a-t-on appris de source proche du dossier. Ancien joueur, notamment du Standard dont il a été directeur général de 1988 à 1997, et ancien international belge, Roger Henrotay est le père de Christophe Henrotay, également agent de joueurs, dont le nom avait dans un premier temps été cité, dans ce dossier.

Le 5e agent concerné

Roger Henrotay a été mis en examen le 22 novembre pour "faux et usage de faux et complicité de travail dissimulé" par le juge Renaud van Ruymbeke, en charge de ce dossier avec la juge Françoise Desset, selon cette source. Il s'agit du cinquième agent, après Ranko Stojic (ancien gardien de but d'Anderlecht et du FC Liège), Richard Bettoni, Dominique Rodriguez et Milan Calasan, mis en examen dans ce second volet de l'affaire pour lequel l'ancien président du Paris SG, Francis Graille (2003-2005) et l'ancien directeur financier du club, Pierre Frelot, sont également poursuivis. Les premières mises en examen faisaient suite à une série de perquisitions et à la saisie de documents comptables opérées par la police en mars 2005 aux domiciles de certains agents, à Paris, à Marseille et à Monaco.

Les juges van Ruymbeke et Desset soupçonnent l'existence d'un vaste système de fraude organisée au sein du PSG, entre 1998 et 2003, visant à répondre aux exigences financières des joueurs et entraîneurs en limitant les charges sociales et fiscales versées par le club. Ils soupçonnent notamment certains agents d'avoir perçu des sur-commissions (supérieures aux 10 pc légaux) lors du transfert de leur joueur au PSG et de les leur avoir ensuite reversées comme compléments de salaires non déclarés. L'existence de ce système a par ailleurs été confirmée aux magistrats par plusieurs témoignages dont celui de l'ancien directeur financier du club, Rodolphe Albert.

Deux transferts suspects

Roger Henrotay serait mis en cause pour les transferts suspects de deux joueurs : Augustine "Jay-Jay" Okocha et Rabiu Baita. "Jay-Jay" Okocha, champion olympique 1996, fait partie des meilleurs joueurs de l'histoire du Nigeria. Il avait été recruté en 1998 au PSG par Charles Biétry. Il est resté à Paris jusqu'en 2002, avant de rejoindre le club anglais de Bolton puis le Qatar SC, à 33 ans. Au PSG, ses prétentions salariales (2 millions de dollars nets d'impôts par an en moyenne) étant supérieures à son contrat de travail, le solde avait été réglé par divers biais, dont le transfert fictif d'un autre joueur nigérian, Rabiu Baita. (D'après AFP)