Romelu Lukaku a remporté le Soulier d'Ebène 2011, décerné lundi soir à l'issue du 20e référendum organisé au casino Viage de Bruxelles.

Ce Soulier d'Ebène constitue le premier trophée décroché par Lukaku à titre individuel. Le jeune attaquant d'Anderlecht avait terminé deuxième de l'édition 2010, derrière son équipier et triple lauréat Mbark Boussoufa. Le Marocain parti tenter sa chance en Russie avant le terme de cette saison, la voie était royale pour Romelu Lukaku, deuxième du Soulier d'Or 2010 en janvier dernier.

Le jeune attaquant était visiblement ému au moment de recevoir son prix des mains de Nzelo Lembi, vainqueur en 2000. "Je tiens avant tout à remercier ma famille et mes amis", déclarait-il. "Mon père n'a pas pu remporter ce prix il y a longtemps déjà, je tenais à lui dédicacer".

Lukaku, qui fêtera ses 18 ans le vendredi 13 mai, a marqué 14 buts cette saison (série en cours), ce qui lui vaut d'être le meilleur buteur d'Anderlecht.

Lukaku avait trouvé le chemin des filets à 15 reprises lors de la défunte campagne. L'international devance deux joueurs du Standard: le Congolais Mohamed Tchité, lauréat en 2007, se classe deuxième et le Marocain Mehdi Carcela complète le podium. Marvin Ogunjimi (Racing Genk) se classe quatrième et Yassine El Ghanassy (La Gantoise) cinquième.

C'est le 8-ème Soulier d'Ebène anderlechtois depuis la création de ce référendum en 1992, une première édition qui avait été remportée par le Nigérian Daniel Amokachi, alors actif au FC Bruges.

Le Soulier d'Ebène récompense le meilleur joueur africain, ou d'origine africaine, évoluant en Belgique, dans les trois premières divisions nationales.

Lukaku: J'espère que mes parents sont fiers

"Ça m'étonne toujours de recevoir des récompenses", précisait le jeune attaquant au micro de Pierre Deprez, journaliste à la RTBF. "Ici, c'est mon 1er titre individuel. Ça fait chaud au cœur. J'espère que mes parents sont fiers. Je l'ai d'ailleurs dédicacé à mon père", a souligné Romelu.

"Ce trophée atténue quelque peu la déception d'avoir perdu le titre face à Genk le week-end dernier. Ca me remonte le moral, je remercie tous ceux qui ont voté pour moi. Cette récompense doit constituer un boost dans ma carrière. C'est aussi le prix de l'équipe, sans elle je ne pourrais pas gagner aujourd'hui. Mon avenir? Je ne sais pas. Je vais rester concentré sur la fin de saison et on verra bien ce qu'Anderlecht et les clubs intéressés décideront", a déclaré le Diable Rouge de 17 ans.

Georges Heylens: "Cette récompense est justifiée"

Georges Heylens, président du jury du Soulier d'Ebène 2011 estime que la victoire de Romelu Lukaku est "justifiée".

"Cette récompense est justifiée. Que Romelu remporte ce prix constitue une logique dans sa carrière. L'approche de Romelu est excellente. Sa simplicité et sa force de caractère sont ses forces: il parvient à dire non à beaucoup de choses. L'éducation donnée par ses parents y est pour beaucoup. Il a tout pour réussir, il faudra qu'il veille à rester humble et à toujours se remettre en question", a déclaré Heylens, qui a eu sous ses ordres Roger Lukaku, le père de Romelu, au FC Seraing dans les années 90.

Carcela: "Content pour Romelu"

Derrière l'Anderlechtois Romelu Lukaku, on trouve deux Standardmen sur le podium du Soulier d'Ebène 2011, trophée récompensant le meilleur joueur africain, ou d'origine africaine, évoluant en Belgique: Mémé Tchité et Mehdi Carcela.

"Je ne suis pas déçu de terminer troisième derrière un joueur comme Romelu Lukaku. Je suis content pour lui et tiens à le féliciter. J'étais venu ici pour le plaisir et terminer parmi les cinq premiers me comblait déjà. Romelu devrait avoir une belle carrière. Son papa Roger est un ancien footballeur, il sait comment ca marche dans ce monde de requins", a déclaré Carcela.

Siramana Dembélé, T2 du Standard, a lui tenu à saluer le travail effectué par le Standard. "Quand on ne gagne pas, on a toujours une petite pointe de déception. Mais que deux joueurs du Standard se trouvent sur le podium dénote d'un très bon travail effectué par le club. Il y a Mémé et Mehdi, mais nous avons aussi d'autres joueurs africains qui ont effectué une belle saison. Aujourd'hui nous sommes placés, et la saison n'est pas finie. Nous ferons tout pour ne pas avoir de regrets à la fin", a dit Dembélé.