Romelu Lukaku va-t-il enfin remporter un premier titre à l’étranger ? Il en rêve… et il est déjà passé tout proche à plusieurs reprises, tant en Europa League qu’en coupe ou en championnat. Mais jamais l’une de ses équipes n’a semblé autant capable d’aller chercher un trophée que celle-ci.

Grâce au gros faux pas du Milan AC à Spezia (2-0), l’Inter de Lukaku savait qu’il était possible de frapper un grand coup en cas de succès face à la Lazio. Il n’en fallait pas davantage pour booster la motivation du groupe. À commencer par celle du Belge.

Bien en jambe dès le coup d’envoi, Lukaku est à la base, via une déviation, de l’action qui mène au penalty obtenu par Lautaro Martinez. Et il est surtout à la conclusion en ne tremblant pas face à Pepe Reina (22e : 1-0).

La Lazio a bien tenté de se révolter mais la défense milanaise a été impériale. Presque autant que Romelu Lukaku qui n’a eu besoin que d’une seule occasion supplémentaire pour faire le break. Son 16e but en championnat est venu d’un ballon (arrivé un peu chanceusement) repris en un temps à l’entrée du grand rectangle (45e : 2-0).

Mais il s’agit surtout de son… 300e but en carrière ! 57 réalisations en équipe nationale et 243 en club (41 avec Anderlecht, 17 à West Brom, 87 à Everton, 42 à Man Utd et 56 à l’Inter). Le tout en l’espace de 582 matchs. Big Rom (qui donne aussi l’assist à Lautaro Martinez pour le 3-1) en profite pour rejoindre Cristiano Ronaldo en tête du classement des buteurs de Serie A et puis, évidemment, pour faire grimper son équipe au sommet à l’issue de cette 22e journée. Ce qui n’était plus arrivé depuis le 6 décembre 2019.

Voilà un week-end parfait pour Lukaku qui sait que le titre se jouera probablement avec le Milan AC (ils s’affrontent le week-end prochain). Car la victoire de Naples face à la Juventus (1-0) a renvoyé la Vieille Dame à huit longueurs de l’Inter. L’hégémonie de la Juve (9 titres de suite) est-elle finie ?