L'ancien milieu de terrain de Manchester United n'a décidément pas changé de style.

Même avec dix ans de plus et une barbe épaisse de vieux sage, l'Irlandais Roy Keane est égal à lui-même. Après une carrière riche en titres (une Ligue des Champions et sept titres en championnat d'Angleterre, notamment !) et en cartes rouges, le médian s'est reconverti en consultant pour ITV. Sa dernière analyse ? Les propos d'Eden Hazard concernant un éventuel départ pour le PSG. Un club qui vise le titre européen et auquel il serait "difficile de dire non", selon le Diable rouge.

C'est précisément cette dernière phrase qui a fait bondir... le Red Devil. "Je ne comprends pas ces joueurs... Il a signé une prolongation de cinq ans l'année passée, quand il était au top... et il débarque avec ces propos sans queue, ni tête à la veille d'un gros match", a-t-il regretté, dans son style toujours aussi direct. "Si j'étais l'un de ses coéquipiers, je lui en ferais voir de toutes les couleurs sur le terrain d'entraînement. Les joueurs plus âgés doivent le tenir un peu. C'est un garçon talentueux, mais il se comporte comme un enfant gâté. C'était absoluement ridicule." Un taquet "à la Keane", qui fait mal, surtout quand on sait le manque de clémence de la presse britannique à l'égard de l'ancien Lillois après la défaite subie par Chelsea à Paris.

L'ami Roy va même plus loin en parlant d'un manque d'amour-propre d'Eden. "On s'en fiche si certains joueurs râlent, où ont les idées un peu ailleurs s'ils pensent à un départ vers un autre club", dit-il. "Mais une fois que vous entrer sur la pelouse, il faut avoir un peu d'honneur. Vous jouez pour votre équipie, pour votre club, pour vos supporters, pour votre famille. Il faut se montrer et être performant. Et pester seulement après le match si besoin." Une conception très romantique du football, qui n'étonne guère de la part d'un joueur qui resté fidèle à ManU près de douze ans...

© Photonews
"Il ne se teste pas"

Sur le même plateau se trouvait également Glen Hoddle, lui-même ancien joueur et coach des Blues. Et lui aussi s'est dit "déçu" par le Belge. "Il signe pour cinq ans de plus, puis veut revenir dans une compétition où un club gagne le championnat avec trente points d'écart chaque année", a déclaré l'ancien médian. "Il ne se teste pas en tant que joueur. Ca me déçoit... Il doit se débrouiller pour bien jouer avec Chelsea cette année, ce sont eux qui paye son salaire aujourd'hui." Une déception d'autant plus grande pour Hoddle que l'Anglais reconnaît qu'Hazard est "un joueur du top, par moment tout simplement exceptionnel la saison dernière."

Reste à savoir si Hazard se plaît toujours à Chelsea... Ce mercredi, le Daily Mail et le Sun pointaient le langage corporel du joueur, qui semblait traduire une certaine lassitude après plus de trois ans passés à Chelsea. De plus, son état de forme pose question, lui qui revient d'une blessure à la hanche. "Hazard n'avait pas l'air fit à 100%, je ne sais pas ce qu'il se passe à l'entraînement", analysait Phil Thompson, de Sky Sports, qui s'est montré bien plus positif envers l'ailier de vingt-cinq ans. "Il a très bien joué, il levait les yeux et a su garder un bon contrôle. Peut-être est-ce son état de forme qui a poussé Hiddink à faire monter Oscar après septante minutes pour apporter du sang frais. Il n'en reste pas moins que ce n'est pas du tout le Eden Hazard de la saison dernière..."