Football

Moins d’une semaine après avoir été remercié, Fred Rutten a déjà trouvé un accord avec Anderlecht concernant sa prime de licenciement. Mieux encore : l’ex-entraîneur a déjà été payé. Même si le timing de son limogeage l’a surpris, les deux parties se quittent donc en bons termes.

Début janvier, Rutten avait signé un contrat à durée indéterminée à Anderlecht. Cela permettait au Sporting de licencier aisément le Néerlandais si les résultats ne suivaient pas. L’effort consenti par le Sporting est donc beaucoup moins important que pour Vanhaezebrouck, qui a déjà reçu environ 700 000 euros.

Toutefois, Rutten a bien gagné sa vie en ayant travaillé à peine trois mois à Anderlecht. Et la prime qu’Anderlecht lui a versée est plus élevée qu’attendue.

Pour rappel : René Weiler avait dû attendre neuf mois avant de trouver un accord avec la direction bruxelloise concernant sa prime de départ. Hein Vanhaezebrouck, lui, n’a été payé qu’après quatre mois, et il estime que les derniers détails n’ont pas encore été réglés.