Football

Samir Nasri sait qu’il est venu pour transmettre son expérience au très jeune noyau anderlechtois et ça lui plaît beaucoup.

Cela fait maintenant onze ans que Samir Nasri a quitté son Marseille natal mais l’accent est toujours là. Mardi après-midi dans la salle de presse de l’ex-stade Constant Vanden Stock, il faisait chanter la dernière syllabe de chaque mot. Il ne manquait que les cigales. Mais c’est plutôt avec la philosophie de la fourmi que Nasri arrive au Sporting. Il est là pour retrouver le rythme de la compétition, prouver qu’il n’est pas fini et préparer sa seconde carrière.

À 32 ans, les rêves sont derrière lui. Les fastes d’Arsenal et de Manchester City ont fait place au charme bien plus discret de la Jupiler Pro League.

(...)