À un peu plus de deux semaines du match de reprise face aux Danois, le Royaume-Uni impose toujours une quarantaine de 14 jours aux voyageurs en provenance de Belgique. De Bruyne, Alderweireld, Tielemans, Dendoncker, Praet, Trossard, Benteke, Batshuayi et Origi devraient donc, en principe, s’y prêter également s’ils se rendent effectivement à Tubize le 1er septembre (date à laquelle les Diables sont attendus par le sélectionneur national).

Étant donné que le championnat anglais reprend du service le 12 septembre, les chances sont minces de voir des clubs comme Liverpool, Manchester City, Leicester et Tottenham accepter que leurs joueurs soient de la partie.

Ce mercredi, la problématique était notamment arrivée sur la table de l’UEFA. "Je n’étais pas présent, mais ça peut devenir un grand problème", explique le président de l’Union belge, Mehdi Bayat. "Il y a moins d’infections chez nous maintenant. Espérons que la situation change d’ici là."

Si le temps presse, l’UEFA espère obtenir une exception pour les joueurs internationaux. L’instance dirigeante du football européen avancera comme argument que le risque d’infection est très faible, vu le nombre de tests (réguliers) effectués dans le milieu du football professionnel. La difficulté résidera ensuite dans le fait que chaque fédération nationale devra négocier cette (potentielle) exception avec son propre gouvernement.