© BELGA

Football

Sans rancune pour Tom De Sutter

Yves Taildeman

Publié le - Mis à jour le

Entretien

Pour Tom De Sutter, Anderlecht - Club Brugeois est plus spécial que pour un autre joueur. Il vient du petit voisin, le Cercle, et surtout, il a joué au Club de 2001 à 2005. A 18 ans, il n’a plus reçu de contrat, et il est parti à Torhout, en D3. "Je n’en veux pas au "Club". A ce moment-là, je n’étais pas prêt pour le "Top" de la D1. Sollied m’avait autorisé à m’entraîner avec le noyau A quand les internationaux étaient partis."

On peut néanmoins supposer que vous voudrez prouver qu'ils ont commis une erreur.

Non, je ne suis vraiment pas rancunier. J’ai suivi un autre chemin, et j’ai atteint mon objectif. Je n’ai jamais été fâché sur Bruges. Ce qui rend le match plus spécial, est le fait que j’étais supporter d’Anderlecht. Et que les matches contre Bruges étaient les moments de l’année, surtout pour un Flamand.

Vous rappelez-vous des Anderlecht - Bruges ?

Il y en a un que je n’oublierai jamais. On avait reçu des tickets pour les "business seats". Ce jour-là, je me suis dit que plus jamais, je ne voudrais suivre un match à cet endroit-là. Personne ne criait, et je devais donc me tenir calme, moi aussi. Pas évident. Surtout vu le fait qu’Anderlecht avait gagné.

Avez-vous fêté des titres d'Anderlecht ?

Oui. Je ne sais plus si je jouais au Club ou à Torhout On n’était pas allé voir le dernier match d’Anderlecht, mais on avait été aux festivités, sur le parking derrière le stade. Il y avait un grand écran et les joueurs étaient passés sur le podium. Ce serait un rêve d’enfant de vivre cela dans six semaines. Ou après un test-match, ça m’est égal. Du moment qu’on le gagne. Chaque point que le Standard ou nous perdons dès à présent, peut être fatal.

Personne ne parle plus de Frutos.

Moi, j’espère qu’il sera rapidement de retour. Mentalement, il doit avoir souffert énormément, vu ses blessures des deux dernières années. Je sais ce que c’est, j’ai aussi eu une grave blessure. Qui plus est, il peut rendre l’équipe beaucoup plus forte.

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous