Se persuader de l'existence d'un enjeu
© BELGA

Football

Se persuader de l'existence d'un enjeu

Yves Taildeman

Publié le - Mis à jour le

Est-ce un match amical que les Diables Rouges jouent face à la Serbie ?" La question nous a été posée plus d'une fois, ces derniers jours, et elle est significative de l'importance que le public accorde à l'équipe nationale. Parce que - soyons honnêtes - même si mathématiquement, tout reste possible, la Belgique est éliminée de l'Euro.

Heureusement, il y a quelques lueurs d'espoir dans l'équipe qui évoluera ce soir. L'une d'elles s'appelle Moussa Dembele qui, dans cette ère post-Mpenza, devra porter le poids de l'attaque sur ses jeunes épaules. "Je ne suis pas le seul atout en pointe", déclare toutefois le poulain de Louis Van Gaal. "Mirallas est très fort, également. Sans oublier Sterchele. Il est vrai qu'Emile à côté de moi, cela aurait pu faire des dégâts, mais on est quatre à reprendre sa place."

Pour Dembele, ce sera le premier match depuis le 11 octobre 2006 contre l'Azerbaïdjan (3-0), rencontre dans laquelle il avait été exclu pour avoir donné un coup de pied, qui lui avait coûté trois journées de suspension.

Depuis lors, la Belgique a perdu... ses cinq matches, et n'a marqué qu'un but. Un hasard ? "Euh... oui, un hasard, souri Dembele, qui avait, en plus, été freiné par une blessure en mai. J'ai vécu une période très difficile, en ne pouvant pas aider mes coéquipiers. Cela a été une bonne leçon. Désormais, je réfléchis deux fois quand je suis frustré."

Bientôt une grande équipe ?

Mais entre-temps, l'enjeu des six derniers matches est quasiment nul. "Si on devait jouer pour rien, on ne serait pas venu jusqu'à Bruxelles. Gagnons notre match, et puis on verra. Notre tâche est de rendre l'espoir aux supporters belges. Celui qui dit qu'il n'y a rien en Belgique, se trompe. On veut montrer que bientôt, on aura une très grande équipe. J'y crois vraiment. La campagne des Espoirs a fait forte impression, aux Pays-Bas. D'ailleurs, si mon club me le permet, j'aimerais bien aller aux Jeux Olympiques. C'est aussi unique qu'une Coupe du Monde."

Mais à ce moment-là, Dembele ne sera peut-être plus à l'AZ. La saison passée, Chelsea l'a suivi plusieurs fois. "J'ai entendu cela de certaines personnes, et ça m'a flatté, mais ils ne m'ont pas contacté. Je serai encore plus heureux si cela devient réellement concret."

BELGIQUE : Stijnen; Hoefkens, Simons, Lombaerts, Vermaelen; Defour, Kompany, Mudingayi, Martens; Dembel, Sterchele.

SERBIE : Stojkovic; Rukavina, Krstajic, Vidic, Dragutinovic; Jankovic, Kuzmanovic, Koroman, Krasic, Kovacevic; Pantelic.

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous