Football

Sept clubs dans le collimateur

Publié le - Mis à jour le

Dix-huit joueurs opérant dans le championnat de division 1 ne sont pas en règle en matière de permis de travail ou de permis de séjour, selon une liste communiquée à l'Union belge par le ministre régional flamand du Travail, Renaat Landuyt.

La liste, qui comporte dix-huit noms, a été transmise au parquet fédéral de l'Union royale belge de football (URBSFA), a indiqué le président de l'URBSFA, Michel D'Hooghe. Le parquet examinera chaque dossier avant de décider d'éventuelles sanctions.

"J'ai transmis la liste au parquet fédéral de l'URBSFA. Par ce moyen, le comité sportif dispose des moyens de sanction, comme par exemple le refus ou l'annulation de la licence de joueur", a déclaré D'Hooghe. Le président de la Fédération belge a également avisé les six clubs de division 1 dont certains joueurs ne seraient pas en règle avec la législation du travail.

M. D'Hooghe a d'autre part précisé qu'à partir de la saison prochaine, "tous les clubs de division 1 devront communiquer une liste de joueurs avec pour tous les joueurs n'appartenant pas à l'Union européenne, le numéro de leur permis de travail et de leur permis de séjour". Il a indiqué que la Fédération internationale (FIFA) allait prendre des mesures pour mettre fin aux pratiques illégales.

Par ailleurs, la police fédérale belge a perquisitionné au siège du club de division 2 de Roulers, dans le cadre d'une enquête sur un possible trafic de joueurs en provenance du Nigeria. Les perquisitions ont été effectuées au secrétariat du club, chez le soigneur, le secrétaire et dans une maison où vivent des joueurs nigérians. Le club a rejeté les accusations. (D'après BELGA)

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous