Découvert lors du stage en Turquie alors qu'il venait juste d'être transféré de Strasbourg dans le cadre du mercato d'hiver, révélé par les deux buts (même inutiles) qu'il a inscrits face au Standard et par un autre (de toute beauté) à Roulers, Jérémy Perbet a trouvé ses marques et compte bien le démontrer dans une circonstance toujours particulière...

"Je n'ai pas encore eu l'occasion de fréquenter l'un des stades belges qui sont traditionnellement remplis... à la dévotion de l'équipe locale puisque je n'étais pas encore à Charleroi lorsque le Sporting s'est déplacé à Sclessin et au Club Brugeois, indique-t-il. Et je ne me rendrai à Genk qu' en toute fin de championnat. Je sais qu'Anderlecht est un adversaire prestigieux. Du reste, c'est le club de chez vous qui recèle le plus d'aura en France pour notamment participer régulièrement à la Ligue des Champions. Je suis prêt à relever le défi, d'autant que c'est toujours exaltant de jouer devant la grande foule. Même si ce serait préférable d'avoir celle-ci avec soi. Ce qui ne sera pas le cas."

Jérémy Perbet n'a pas eu l'occasion de regarder le récent match Genk - Anderlecht... qui a redistribué plus logiquement les cartes : "De toute façon, nous nous concentrerons sur notre propre jeu et pas sur celui de nos adversaires. Nous nous occuperons de nous-mêmes."

Meilleur buteur carolo ?

La mission qui est assignée aux Carolos ne semble donc pas impossible à l'attaquant français.

"Non. D'autant que nous sortons également d'une rencontre qui s'est apparentée à un adjuvant moral avant un tel déplacement. Nous sommes certes conscients des difficultés qui vont nous être imposées mais au départ d'un groupe de qualité et dynamique, nous sommes capables de fournir un grand match. A condition, bien sûr de respecter les consignes."

Et pourquoi pas un but de Jérémy Perbet (ce serait son quatrième) qui le pointerait en place de meilleur artilleur des Zèbres ?

"Ce serait secondaire par rapport au résultat qu'il provoquerait mais il est exact que marquer au Parc Astrid doit engendrer une saveur hors du commun. Alors, ce serait assurément un plus !"

© La Libre Belgique 2007