© BELGA

Football

«Seul notre jeu m'intéresse vraiment»

M.D.

Publié le - Mis à jour le

Est-ce de bon augure? Le dernier entraînement des Diables Rouges avant le court déplacement à Sittard, pour la rencontre amicale qui oppose ce soir la Belgique à l'Arabie Saoudite, s'est déroulé sous le soleil: «Je suis très satisfait de l'implication du groupe tout entier, s'est réjoui René Vandereycken. Les nouveaux venus se sont bien intégrés. Je le répète: ce match constitue la dernière occasion de procéder à une vaste revue d'effectifs. La valeur de l'adversaire ne m'indiffère pas, mais elle ne constitue pas la donnée principale de cette rencontre. De même, le résultat n'est pas négligeable, mais il n'est pas prioritaire à mes yeux. J'ai vu jouer les Saoudiens, sur cassettes, à trois reprises: contre la Pologne, contre le Portugal et contre l'Irak, mais là n'est pas l'important. Ce qui m'importe, c'est l'analyse que je pourrai affiner de notre propre occupation de terrain. Je serai plus sensible aux pertes de balles inutiles et à notre aptitude à imposer notre jeu qu'à la réplique adverse. Contre le Luxembourg, la victoire était importante, car il s'agissait de la toute première sortie du nouveau groupe sous l'égide de son nouveau coach. Ce n'est déjà plus le cas cette fois-ci.»

René Vandereycken envisage de répéter le schéma initial de Luxembourg: il disposera donc son équipe en 3-5-2 mais il ne fera pas «tourner» excessivement sa sélection: «J'opérerai, en cours de jeu, au maximum cinq changements, mais les premiers n'interviendront pas avant une petite heure.»

Vendredi, au retour de Sittard, le coach fédéral dévoilera, par le biais de l'attaché de presse de la fédération, la liste des Diables - vingt à vingt-deux éléments également - qui prépareront le déplacement en Slovaquie de la semaine prochaine.

© Les Sports 2006

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous