LA LOUVIÈRE Encore lié pour quatre saisons à la Raal, Silvio Proto a rompu unilatéralement son contrat. Tout porte à croire que le jeune et prometteur portier louviérois serait en partance pour l'étranger et pour Vicenza en particulier. En effet, par un gentleman's agreement, les clubs belges refusent d'engager un joueur qui aurait rompu son contrat dans un autre club belge. En ce qui concerne les clubs étrangers, cet accord dépourvu de force juridique n'a aucun poids... Dès lors, Silvio Proto tomberait sous la loi de la libre circulation des travailleurs dans l'Union européenne. Pour mettre toutes les chances de son côté, Proto aurait confié son dossier à Me Luc Misson (affaire Bosman).

A La Louvière, Roland Louf tombe de haut: `Quel avenir pour les clubs si les joueurs continuent à appliquer cette loi? Le monde politique doit réagir... Je peux vous dire qu'au sein des instances de l'Union belge, Silvio Proto n'a pas bonne presse. De notre côté, nous trouverons meilleur que lui...´

© Les Sports 2002