9e Sur un centre d'Englebert, Verheyen tire sur Volders, qui repousse des poings. Martens a bien suivi et inscrit, de la tête, le premier but du match (1-0).

14e Assist de Verheyen pour Mendoza, qui file seul au but, mais Volders intervient brillamment dans les pieds du Péruvien.

20e Centre de Bjekovic sur Valenta, dont le tir passe au-dessus du but de Verlinden.

34e Tankary arrive seul devant Verlinden mais le gardien brugeois sauve bien et dévie en corner.

45e Coup franc de Ceh qui passe de peu à côté.

47e Le cinquième corner de Bruges est bien donné par Englebert qui trouve la tête de Clement au deuxième poteau (2-0).

49e Centre de Verheyen vers Mendoza dont le coup de tête passe à côté.

59e On prend les mêmes, et on inverse. Cette fois, c'est Mendoza qui sert bien Verheyen, mais celui-ci, seul devant le but, tergiverse et permet aux défenseurs de revenir.

67e Englebert donne à Martens, lequel tire au but mais Volders dévie en corner.

72e Simons ponctue sa saison exceptionnelle en inscrivant un beau but, d'un tir croisé et intelligent, face à son ancienne équipe (3-0).

BRUGES Onze points d'avan- ce aux fêtes. Vu le calendrier chargé de ses troupes depuis le début de saison (championnat, deux tours préliminaires plus la Ligue des Champions et ensuite l'Uefa, Coupe de Belgique), Antoine Van Hove n'espérait probablement pas un tel bilan à la trêve, puisque le Club a toutes les cartes en main pour retrouver un titre perdu depuis cinq saisons, d'autant qu'il est libéré de ses obligations européennes...

Samedi soir, pour clôturer cette année civile, les hommes de Trond Sollied n'ont pas souffert pour venir à bout de Lommel. Même si, en première période, les Limbourgeois ont procuré quelques frayeurs à Verlinden.

`C'est souvent la même musique, regrette Jos Heyligen, l'entraîneur lommelois. Nous jouons bien mais nous ne concrétisons pas nos occasions. C'est la différence entre Bruges et nous. À la reprise, le deuxième but brugeois a définitivement plié le match. Mais je reste confiant pour la suite car nous sommes classés en dessous de notre valeur réelle. Si nous sommes enfin épargnés par la malchance, nous connaîtrons un deuxième tour bien plus positif.´

Pourtant, Lommel ne compte plus aujourd'hui que trois unités de plus que Charleroi. La lutte pour le maintien s'annonce chaude.

En face, Sollied voit l'avenir autrement, puisque c'est onze points d'avance que son équipe compte sur Anderlecht!

`C'est bien mais pas définitif, tempère Sollied. Je préfère attendre quelques matchs après la trêve pour me prononcer quant au titre. Des matches difficiles nous attendent encore (NdlR: à Genk, à Anderlecht, au Lierse, à Lokeren). Pour en revenir à la rencontre contre Lommel, c'est vrai qu'elle ne fut pas parfaite, mais à 2-0 à la 46e , mes joueurs ont surtout pensé à contrôler les débats et à garder la balle. C'est compréhensible, le plus dur était fait.´

© Les Sports 2002