Le joueur de l'AS Rome l'assure, avec du recul: "je ne prends pas ma retraite internationale". Pourtant, vendredi dernier, son discours n'était pas si limpide...

Il était environ 12h05, vendredi, quand Roberto Martinez terminait d'énoncer les 28 noms que comportait sa liste pour les deux rencontres internationales à venir. Quelques minutes plus tard, à peine, nos confrères du Nieuwsblad annonçaient sur leur site internet que le joueur était déterminé à prendre sa retraite internationale.

Mais les quatre nuits qui ont suivi semblent avoir porté conseil au numéro 4 de la Louve, qui a tenu à rétablir ses vérités dans le Laatste Nieuws de ce mercredi matin. Deux pages lui sont consacrées, pour une interview sans langue de bois, dont voici les meilleurs passages:

"Je fume, je bois, ma concentration… c'est toujours moi le problème", lance-t-il tout de go. "Il n'y a aucune raison de me laisser à la maison (…) Si je n'entre pas dans ses plans et dans son système, que Martinez le dise".

Le Ninja a également tenu à minimiser ses torts, lors du dernier rassemblement. Pour rappel, Martinez avait justifié sa non-sélection par cette phrase: "Radja a connu une période où il était moins concentré, lors du dernier rassemblement. J'ai senti que je devais donner leur chance à d'autres joueurs". Le sélectionneur faisait allusion à un retard du Diable rouge pour la théorie d'avant match contre l'Estonie. Nainggolan se défend: "Oui, pour le briefing tactique avant le match contre l'Estonie j'étais en retard… d'une minute ! Je ne vais pas citer de noms, ce n'est pas mon genre, mais ce n'était pas la première fois que quelqu'un arrivait en retard, vous savez."

Le joueur formé au Beerschot laisse également entendre qu'il attend des explications "tôt ou tard"… et reconnaît avoir été touché par ce que ses équipiers ont dit de lui au cours des derniers jours. Il avoue également avoir peur de "manquer une deuxième coupe du monde d'affilée. Mais ne vous inquiétez pas, je ne prends pas ma retraite internationale, même si j'y ai sérieusement réfléchi (…) mais que veut dire Martinez par "il a les cartes en mains" ? Que je ne dois plus fumer qu'une cigarette au lieu de deux ?"