Sortie de loft...

Football

CHRISTIAN HUBERT

Publié le

Sortie de loft...
© BELGA

ANALYSE

C'est aujourd'hui que Robert Waseige doit prendre son crayon rouge et rayer quatre noms de sa présélection. L'état de santé de ses deux blessés qui, comme par hasard, furent, avec Bart Goor, les deux seuls joueurs de champ à tirer leur épingle du jeu, Sven Vermant et Branko Strupar, n'inspire pas d'inquiétude pouvant mettre en question leur participation au Mondial.

Tout au plus rateront-ils, sans doute, le rendez-vous parisien, le premier en raison d'une déchirure capsulaire à la cheville, le second pour une entorse, mais moins grave que prévu. Où en sont les arguments des uns et des autres?

VANDERHEYDEN OU HENDRIKX?

Pour 19 Diables, la question ne se pose pas: ils iront à coup sûr au Japon, soit parce qu'ils sont titulaires indiscutables, soit parce qu'ils sont les seules doublures possibles à une place bien précise.

C'étaient, déjà avant le match contre l'Algérie: Geert De Vlieger, Frédéric Herpoel, Francky Vandendriessche, Eric Deflandre, Eric Van Meir, Daniel Van Buyten, Glen De Boeck, Nico Van Kerckhoven, Gert Verheyen, Mbo Mpenza, Timmy Simons, Yves Vanderhaeghe, Johan Walem, Bart Goor, Marc Wilmots et Wesley Sonck, soit 16 joueurs. Trois autres ont profité de la rencontre de mardi pour s'imposer aussi: Peter Vander Heyden, Sven Vermant et Branko Strupar. Cela fait dix-neuf. On peut y ajouter Danny Boffin, le joueur polyvalent, réserviste au départ, dont le coach sait avec certitude qu'il sera irréprochable sur le plan mental. Ça compte beaucoup. Nous sommes donc à vingt. Restent trois places et sept candidats.

Gaëtan Englebert n'est certes pas un pilier de l'équipe nationale, mais il a été un des éléments brugeois les plus réguliers, avec Simons, et il a, lui aussi, une excellente mentalité. On peut le tenir pour partant quasi certain.

Jacky Peeters, lui non plus, n'a pratiquement pas joué chez les Diables, mais ce fut souvent pour cause de blessure, et il est polyvalent en défense. Il devrait, lui aussi, passer de justesse.

THIJS IN EXTREMIS?

Reste le vingt-troisième. Robert Waseige hésitera certainement entre Tanghe et Thijs. C'est à Bernd qu'il a fait le moins appel, y compris face à l'Algérie, mais le rouquin fut un élément décisif dans le titre de Genk. Léger avantage, donc, à l'ex-Standardman.

Nous voici donc à vingt-trois, le chiffre fatidique. Dans ce cas, les malheureux recalés seraient Stefaan Tanghe, Marc Hendrikx (longtemps en balance avec Vander Heyden), Peter Van Houdt et Michael Goossens. Mais tout ceci n'est évidement qu'une supputation, un pronostic officieux... pour 24 heures encore.

© La Libre Belgique 2002

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous