11e Tony Sylva effectue une sortie hasardeuse sur un corner. Larsson le devance de la tête (1-0).

37e Henri Camara égalise d'un tir croisé du droit à l'entrée de la surface après un contrôle de la poitrine (1-1).

95e Anders Svensson, auteur d'une géniale roulette zidanesque dans le rectangle, voit son tir repoussé par le poteau de Sylva qui était battu.

104e Talonnade superbe de Thiaw pour Henri Camara qui efface Mallby. Son tir croisé du gauche frappe la base du poteau avant de glisser dans le but... en or (1-2).

OITA La prolongation est entamée depuis quelques minutes. Sénégalais et Suédois sont toujours dos à dos, depuis que Henri Camara a répondu à l'ouverture du score de Larsson, aidé par une bévue de Sylva. Les deux équipes, équitablement déforcées (Patrick Andersson et Ljungberg côté scandinave; Fadiga et Salif Diao côté africain), cherchent un second souffle salvateur. Anders Svensson trouve le sien. Au prix d'un superbe geste technique, il s'ouvre le chemin du but. La Suède tient son buteur en or, le premier du Mondial 2002.... l'espace de quelques secondes, le temps pour le ballon du joueur de Southampton de heurter le montant extérieur du but de Sylva. De l'autre côté du monde, les marabouts sourient. De gris-gris, le ciel sénégalais devint vite bleu-bleu. Henri Camara fut l'élu des dieux de la Teranga, quelques minutes plus tard. Explosion de joie dans toute l'Afrique, représentée pour la deuxième fois de l'histoire de la Coupe du Monde en quarts de finale. Comme en 1990, et la qualification du Cameroun, leurs frères sénégalais sont sortis victorieux d'une prolongation en huitième de finale. Ces Lions-là méritent désormais aussi le qualificatif d' indomptables, réservé jusqu'ici aux compatriotes d'Omam-Biyik et de Roger Milla, dont les successeurs les avaient battus en finale de la Can en février dernier. À Oita, le Big Eye ouvre grands ses yeux: sur sa pelouse, les Senefs , que la France du football supporte désormais pour oublier les déboires de ses Bleus, improvisent danses et chants à la gloire de leur exploit. Une chorégraphie que les Sénégélais terminent dans leur hôtel, au rythme des Djembés. Après une nuit de fête, les rescapés africains rejoindront ce lundi Osaka, pour y préparer leur quart de finale face au vainqueur de Japon - Turquie. Dans une partie de tableau très ouverte, ils ont promis de devenir les premiers demi-finalistes mondiaux du continent noir. Au minimum...

© Les Sports 2002