Carini 6: un seul arrêt, guère difficile, sur un tir de Goots en première période. Un peu plus sollicité lors du quatrième quart d'heure mais sans jamais frémir.

Turaci 6,5: un travail défensif sérieux, un assist pour Datti et une reprise de la tête qui faillit faire mouche: Onder s'est réinstallé dans le onze de base.

Dragutinovic 6: le capitaine fut au four et au moulin, en paroles et en gestes.

Enakarhire 6: après la tentative avortée - face à La Louvière - du positionnement à droite, le Nigérian a repris sa place dans l'axe de la défense où il offre bien plus de garanties.

Oussalah 6: prestation satisfaisante même si quelques erreurs de placement et certaines relances hasardeuses ont émaillé son match.

Bisconti 6,5: remarquable retour de Bis qui a oeuvré comme s'il avait toujours travaillé dans l'entrejeu liégeois. Or Roberto disputait hier son maiden match...

Sorondo 6: la bonne surprise du chef D'Onofrio. Aligné en tant que médian défensif, l'ancien défenseur de l'Inter Milan a fait usage de toute son expérience pour mettre hors d'état de nuire Ribus et Hussain.

Mumlek 6,5: un pied gauche en or mais une présence dans les duels fort sporadique. Lorsqu'il saura se montrer plus accrocheur, le Croate deviendra alors très performant.

Moreira 5,5: fort nerveux - il a d'ailleurs écopé d'un carton jaune inutile -, le Portugais n'a que trop rarement sorti sa panoplie de gestes techniques.

Mpenza 6: un premier but libérateur qui a lancé le Standard sur la voie du succès. Emile se rapproche à grandes foulées de sa meil- leure forme.

Kaklamanos 6: une cote rehaussée par un but, dans le style qu'il affectionne, qui a définitivement mis l'Antwerp K.-O. Des duels évidemment musclés face aux tours de contrôle anversoises Leleu et Pinxten.

© Les Sports 2003