ANDERLECHT Les images télévisées sont formelles. Ce n'est pas un cinquième mais un sixième but en championnat qu'a inscrit François Sterchele qui n'était nullement en position hors jeu sur celui que Claude Bourdouxhe lui a annulé... sous l'intervention erronée du juge de touche Walter Vromans: «Je savais que j'étais en position tout à fait licite (NdlR: on a clairement remarqué que l'attaquant alleurois de Charleroi a intelligemment attendu la passe décisive d'Orlando), et si l'arbitre avait validé ce but qui nous ramenait à 3-2, nous aurions relancé l'intérêt du match. Que serait-il advenu alors que le doute aurait pu s'installer dans les esprits anderlechtois?»

L'amertume de l'intéressé était d'autant plus compréhensible: «Avec Orlando, nous avons fourni du bon boulot qui n'a pas été récompensé à sa juste valeur.»

Dans le même ordre d'idées, Mogi Bayat et Badou Kere n'ont pas manqué de souligner les carences arbitrales récurrentes depuis le début de la saison.

© Les Sports 2005