Stijnen arrête les Diables Rouges
© BELGA

Football

Stijnen arrête les Diables Rouges

BELGA

Publié le - Mis à jour le

Le gardien de but des Diables Rouges Stijn Stijnen a annoncé lundi midi au cours d'une conférence de presse au Jan Breydelstadion, qu'il mettait fin à sa carrière internationale, une semaine à peine après l'entrée en fonction du nouveau sélectionneur fédéral, le Néerlandais Dick Advocaat.

Stijnen, 28 ans, avait effectué ses débuts en équipe nationale le 11 mai 2006 en match amical contre l'Arabie Saoudite (2-1) à... Sittard (P-B), en remplacement de Silvio Proto, blessé, et est depuis lors le gardien titulaire des Diables Rouges.

Le dernier rempart du FC Brugeois, où il fut longtemps barré par Danny Verlinden et Tomislav Butina (Cro), avant de devenir titulaire en 2006, compte à ce jour 30 sélections en équipe nationale A. Il était indisponible lors des deux récentes défaites en Espagne (5-0) et en Arménie (2-1), où il avait été doublé par Jean-François Gillet (AS Bari/Ita), en qualifications du Mondial 2010.

La 30éme et dernière cape de Stijn Stijnen date dès lors du 12 août à Téplice, lors d'un match amical perdu 3-1 contre la République Tchèque. Dick Advocaat n'avait pas caché qu'il était susceptible de reconsidérer son statut de n°1.

"Une décision mûrement réfléchie"

Stijnen s'est contenté de lire un texte, et n'a répondu à aucune question. Il ne souhaite plus être repris dans le noyau des Diables Rouges, en raison de déclarations de "certains" membres de la fédération. Le capitaine du FC Brugeois a refusé de préciser si ce retrait de la scène internationale était "définitif", renvoyant tout le monde à sa déclaration. "Après mûre réflexion", a-t-il déclaré, "j'ai décidé que je ne voulais plus faire partie de l'équipe nationale, tant que la mentalité de l'entourage du nouveau sélectionneur (le Néerlandais Dick Advocaat, ndlr), n'aura pas changé..."

"Je suis fier de mon parcours avec les Diables, dont j'ai été 30 fois le gardien titulaire en 33 sélections. Mais je déplore vivement que certains n'arrivent décidément pas à mofifier leur comportement, et sont déjà de nouveau en train de semer la discorde et de considérer avant tout les intérêts de leur club, selon leurs vieilles habitudes, au lieu de tourner enfin le bouton.

Le staff technique et la commission technique doivent être sur la même longueur d'ondes que le coach fédéral. Des déclarations derrière mon dos venues de sources diverses, et n'ayant rien à voir avec des prestations sportives, m'ont en effet été confirmées." Prié de clarifier ses propos, Stijnen s'est contenté de répondre qu'il faisait confiance à l'intelligence des gens. "Eux comprendront", a-t-il conclu.

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous