Surprise de taille, hier à Anderlecht. Pendant le dernier jour du marché des transferts, le Racing Santander s'est présenté au Parc Astrid avec... 7,5 millions d'euros pour Mémé Tchite ! La veille, Herman Van Holsbeeck avait beau dire que le Sporting ne laisserait partir personne malgré l'élimination en Ligue des champions, une telle offre est énorme pour un joueur en méforme ! Le Sporting n'a vendu un joueur plus cher qu'une seule fois : Vincent Kompany, parti pour 10 millions vers Hambourg. Anderlecht avait acheté Tchite au Standard pour... 1,5 million ! Le salaire proposé à Tchite par les Espagnols était quatre fois supérieur à celui qu'il reçoit à Anderlecht !

Mais il fallait encore convaincre Tchite lui-même. Hier à 18 h 30, nous avons recueilli sa réaction par téléphone : "Je n'ai pas très envie d'aller à Santander. Pourquoi ? La motivation. Ce n'est pas que le club ou le pays ne me plaît pas, mais je suis mes sentiments. Au début, je ne voulais même pas discuter. Mais le club a insisté. Ils sont en train de parler au Sporting, pour le moment. Il y a un accord de principe entre les clubs, mais il y avait une petite complication. Je les ai laissés et là je roule vers la maison. J'attends un coup de fil pour y retourner."

Peu après 19 heures, le manager de Tchite passait le chercher chez lui. "C'est mal parti", confiait le manager à 20 h 30. "Malheureusement, cela coince encore sur deux ou trois éléments."

Au moment du bouclage de cette édition, aucune décision n'avait encore été prise : la tendance en était vraiment à du 50-50 !

Pendant ce temps, les dirigeants anderlechtois ont sondé plusieurs pistes pour faire venir un nouvel attaquant mais le délai de quelques heures était trop court et le Sporting ne désirait pas acheter pour acheter.

Baseggio à Sclessin ?

De son côté, le Standard avait dit qu'il saisirait les opportunités qui se présenteraient jusqu'à la fin du mercato. Hier, les dirigeants liégeois ont offert un renfort expérimenté à Michel Preud'homme : Gregory Dufer. Relégué dans le noyau B du Club Bruges depuis son retour de prêt de Lokeren, l'ex-Diable a signé pour un an avec une année supplémentaire en option. Il sera qualifié pour Gand et le Zenit. A 26 ans, le médian droit (ex-Charleroi, Caen et Bruges) a l'opportunité de relancer sa carrière. Le Standard comble un poste auquel il n'avait pas encore trouvé la solution. Walasiak n'a pas convaincu et Witsel, qui y officiait temporairement, est davantage un joueur d'axe.

A l'heure où nous écrivions ces lignes, le Standard essayait de finaliser la venue d'un autre joueur expérimenté : Walter Baseggio. Lucien D'Onofrio a relancé les négociations hier à Monaco, où il a rencontré Roger Vanden Stock. Le prix demandé (1,5 million €) faisait obstacle. Les négociations se sont poursuivies...

© La Libre Belgique 2007