La naturalisation belge des footballeurs Mohamed Tchité (ex-Standard et Anderlecht) et Oguchi Onyewu (Standard) est désormais officielle depuis leur parution ce vendredi au Moniteur.

Ces derniers peuvent donc désormais disposer d'une carte d'identité de Belge, de même que l'athlète d'origine russe Svetlana Bolshakova, spécialiste du triple saut en athlétisme, qui a également vu sa naturalisation publiée au Moniteur vendredi.

Mohamed Tchité est né au Burundi d'une mère de nationalité congolaise, mais c'est au Rwanda qu'il a appris à jouer au ballon rond, avant de devenir meilleur buteur du championnat burundais et d'ensuite s'expatrier à l'âge de 17 ans en Belgique, où il sera accueilli au Standard.

Nanti des trois passeports différents (congolais, burundais et rwandais), il fera ses débuts en D1 belge durant la saison 2002-2003, mais ne deviendra réellement titulaire pour les Rouches qu'au début de la saison 2004-2005. En juillet 2006, Tchite quitte les bords de Meuse pour passer chez le concurrent anderlechtois.

L'indemnité du transfert est de 1,5 millions d'euros et après avoir fait les beaux jours pour les Mauves durant une saison, avec 20 buts en 29 matches, il est transféré pour presque six fois plus au Racing Santander, début septembre 2007.

Il a l'avantage de n'avoir jamais joué pour une sélection nationale. De ce fait il pourra rentrer en ligne de compte pour la nouvelle campagne de qualification de Diables Rouges pour la Coupe du monde 2010. Le premier match de préparation des hommes de René Vandereycken se déroulera le 20 août contre l'Allemagne à Nüremberg, avant de débuter les matches de qualification contre l'Estonie, le 6 septembre, justement à Sclessin, ancien théâtre des exploits de l'ancien Congolais.

Oguchi Onyewu, quant à lui, ne pourra jamais défendre les couleurs de la Belgique en football puisqu'il a déjà jouer pour les Etats-Unis, son pays d'origine.