L'attaquant du Standard Mémé Tchité avait aussi introduit une action en référé concernant son litige avec la Fédération Internationale de Football (FIFA). Si la procédure au fond devant le tribunal de 1-ère instance a été reportée, mercredi, à fin juin 2011, l'action en référé devant la cour d'appel sera examinée le 28 octobre prochain, avec décision exécutoire.

Le joueur Mémé Tchité a introduit plusieurs actions en justice contre la FIFA. Celle-ci avait refusé qu'il soit aligné en équipe nationale belge parce qu'il avait signé un contrat avec l'équipe nationale du Rwanda. Le sportif, représenté par Me Grégory Ernes du cabinet Misson, prétend, lui, qu'il n'a jamais signé un tel contrat et qu'en l'occurrence quelqu'un a falsifié sa signature sur ce document.

La FIFA, représentée par Me Luc Deleu du cabinet Van Landuyt, a affirmé vouloir rester neutre dans cette affaire. Elle ne peut actuellement qu'appliquer le règlement.

Celui-ci stipule bien qu'un joueur aux multiples nationalités ne peut changer qu'une fois d'équipe nationale. Etant donné que Mémé Tchité a déjà joué sous la nationalité burundaise et qu'il est actuellement, jusqu'à preuve du contraire, sous contrat avec l'équipe du Rwanda, il ne peut plus changer d'équipe et figurer, selon son souhait, chez les Diables Rouges.