On a encore parlé «télévision » vendredi au conseil d'administration de la Ligue professionnelle de football. Il fut également question des indemnités de formation donc chaque fédération doit envoyer dans les prochains jours, les modalités de calcul à la FIFA.

Le Standard avait mis sur la table la problématique de la titularité des droits de retransmission. Le club de Sclessin estime qu'ils appartiennent au club organisateur du match. Il lui fut rétorqué que ces droits télé appartenaient certes au club organisateur, mais aussi à son adversaire et à l'organisateur de la compétition (l'Union belge ou la Ligue) et qu'il était impensable que ces entités négocient séparément avec les chaînes. La globalisation est donc de rigueur, comme c'est le cas actuellement. Le jugement du tribunal de Rotterdam, confirmé en appel, indiquant que les droits appartiennent à Feynoord est inapplicable car le club n'est pas le seul concerné.

Les clubs pros envisagent de renégocier éventuellement la répartition de ces droits. La question sera à l'ordre du jour de prochain CA de la Ligue, au mois de novembre. Pour ce qui concerne les nouveaux contrats (2002-2005), le CA a comme prévu rejeté les offres conjointes de VTM, RTBF et Canal + (590 millions de francs au total) et le plan Bayat (création par la Ligue d'une entité qui diffuserait elle même les images du foot) est réactivé.

- Nouveau règlement des transferts internationaux -

Jean-Marie Philips a fait un exposé sur ce volet du nouveau règlement concernant les transferts internationaux, adopté par la FIFA et entré en vigueur le 1er septembre dernier. Il n'est pas simple dans la mesure où la règle est différente si un joueur passe d'une fédération de l'EEE (Espace économique européen) à une autre, ou s'il sort ou entre dans cet espace. Les démarches se poursuivent pour que ces indemnités puissent également être payées en Belgique (transferts nationaux ou internationaux).

Actuellement, les décrets régionaux les interdisent complètement en Flandre et les limitent à 70.000 francs au total en Communauté française. La Ligue espère arriver à un accord avec les pouvoirs régionaux pour que les règlements FIFA soient applicables partout en Belgique. (BELGA)