© Belga

Football

Test match pour l'Europe !

M. V.H.

Publié le - Mis à jour le

Ils seront passés par tous les sentiments ou presque : le duel à distance que se sont livré Genk et le Standard se prolongera par un test match puisque les Limbourgeois ont battu le CS Bruges alors que les Liégeois n'ont pas été capables de gagner à Ostende qui a eu un rôle important dans ce championnat.

Quand il y a quelques semaines à peine, Genk concédait le nul chez lui face à Ostende, on pensait que l'Europe allait filer sous les doigts des Limbourgeois à cause de ces deux points perdus. Ce samedi soir, ils comptaient sur les Côtiers pour jouer le même tour au Standard et, en cas de succès à Bruges, croire encore à l'Europe après cette dernière journée de championnat.

Mais les Liégeois avaient leur sort entre les mains : une victoire et ka Coupe UEFA était une certitude pour eux. Conscients de cela, ils commencèrent le match sur les chapeaux de roues et un beau mouvement de Conceiçao aboutit à Roussel qui prit Thieren à contre-pied (0-1 : Standard qualifié).

Cependant, croyant peut-être trop vite que le plus dur était fait, l'équipe des frères D'Onofrio se laissa endormir par une équipe d'Ostende qui ne jouait pas très bien pour autant. Mais, contre toute attente, Santalab égalisa dans les arrêts de jeu de la première période, suite à un coup franc rapidement joué. A 1-1 à la mi-temps, tout allait pourtant encore bien puisque Genk n'était pas parvenu à faire trembler les filets. Statu quo à 45 minutes du terme donc.

Au stade Jan Breydel, Genk était d'ailleurs dans de sale draps car les hommes de René Vandereycken étaient plus souvent passés près d'un but contre eux que d'un but en leur faveur. Et ce qui devait arriver arriva un peu après l'heure de jeu : Frederik Boi ouvrit la marque pour le Cercle (1-0 : le Standard compte à ce moment-là 3 points d'avance).

Rien n'allait pour les hommes de René Vandereycken mais c'était sans compter sans ce diable de Kevin Vandenbergh qui remettait les pendules à l'heure à 4 minutes de la fin. Mais avec un nul de part et d'autre, rien ne changeait par rapport au classement et le Standard voyait toujours la vie en rose.

Une autre bonne nouvelle pour les Liégeois : sur une action pour le moins brouillonne ponctuée par un tir de Geeraerts, l'arbitre montrait le point de penalty. Un Ostendais avait touché le ballon de la main et Thieren s'arrachait les cheveux... Conceiçao prend ses responsabilités. Il tire... et rate ! Après avoir déjà manqué un coup de réparation au match aller, le Portugais rate une occasion en or de mettre son équipe à l'abri.

Car à quelques kilomètres de là, l'élan de Genk se poursuit et Daerden donne l'avance à ses couleurs. 1-2 : test match ! Dans les arrêts de jeu, Haroun rassure les Limbourgeois et fixe les chiffres à 1-3. Les Limbourgeois ont rempli leur mission et n'ont plus qu'à attendre le résultat de leur concurrent direct.

Après le penalty raté, les Liégeois semblent avoir laissé passer leur chance. Mais ils ne faut surtout pas qu'ils perdent non plus, ce qui a bien failli arriver dans les tout derniers instants quand un Ostendais s'est retrouvé seul face à Runje mais à raté une occasion unique.

Coup de sifflet final dans les deux stades de Flandre Occidentale : le Standard est accroché, Genk gagne dans le douleur. Au classement, les deux équipes sont à égalité de points et de victoire et devront se départager à l'issue d'un barrage. Il se jouera probablement jeudi pour le match aller et dimanche pour le retour, un tirage au sort devant déterminer qui commencera à domicile.

A noter que durant la saison régulière, le Standard était allé arracher un nul à Genk et s'était imposé à Sclessin.

Dans les autres rencontres, comptant pour du beurre, Anderlecht a battu Mons 2-1 et Jestrovic a marqué le but qui lui offre le titre de meilleur buteur de la compétition avec 18 réalisations. Dans le même temps, les Brugeois, qui ont sûrement célébré un peu trop leur titre, sont allés s'incliner 3-2 à Saint-Trond.

Le FC Brussels a certainement beaucoup fêté cette semaine aussi, aussi bien le maintien acquis sur le terrain que la licence, et n'a pas été en mesure d'inquiéter Mouscron qui s'est imposé 2-0 pour le dernier match de Franky Vandendriessche au Canonnier. C'est finalement Beveren, battu 3-1 au Beerschot, qui termine en position de premier non relégable.

En haut de classement, Charleroi (vainqueur 2-1 de Lokeren) et Gand (1-0 contre Westerlo) ont ponctué leur belle saison en offrant une belle victoire à leur public. Et que dire du Lierse qui a atomisé La Louvière 7-0 !

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous