Consternation, hier au Proximus Basecamp des Diables rouges à Tubize : Thibaut Courtois a été testé positif lors du dépistage imposé à l’ensemble des joueurs et du staff. Mais plus de peur que de mal, vu que selon les protocoles établis, un test sanguin a confirmé que le virus avait déjà disparu du corps du gardien du Real Madrid.

En d’autres mots : il ne peut plus contaminer d’autres personnes. Par conséquent, Courtois n’a pas dû quitter la sélection. Il s’est entraîné comme si de rien n’était et devrait figurer au coup d’envoi face au Danemark.

Notre révélation n’a évidemment pas fait plaisir à l’entourage de Courtois, qui estime qu’il s’agit d’un secret médical et qui nie même le test positif. Stefan Van Loock, chef de presse de l’Union belge, a donc également repris la version du clan Courtois.