C’est comme si Carlos Tevez avait quelque chose à se faire pardonner. Des velléités de départ incongrues par exemple ?

À Newcastle, l’Argentin a mis les choses au point. Dans son sillage, il a une nouvelle fois entraîné les "Citizens" sur le chemin de la victoire. C’est d’abord lui qui a permis à Barry d’ouvrir très rapidement le score (2e) avant d’assommer les "Magpies" en étant à la réception d’un centre de Milner, très actif (5e). Carroll a beau eu redonner une once d’espoir aux siens (72), Tevez s’est offert son quatrième doublé de la saison (81), histoire de ne pas faire mentir l’adage qui veut que quand l’Argentin marque, Manchester City gagne. Ce qui, forcément, ravit au plus haut point un Roberto Mancini qui n’avait que peu apprécier la défaite à domicile face à Everton. "Le match a pris une autre tournure après nos deux buts mais Newcastle nous a compliqué la vie. C’est une bonne équipe et qui cherche beaucoup Andy Carroll. Je pense que nous avons bien défendu sur lui".

Vincent Kompany, associé à Lescott en charnière centrale, appréciera les compliments de son entraîneur qui a désormais la tête aux prochains matches des siens face à Aston Villa et Blackpool. "Nous devons nous améliorer à domicile. Nous avons eu la réaction que nous souhaitions après la défaite contre Everton et maintenant, il faut poursuivre sur cette lancée contre Aston Villa. Il était important de gagner après avoir manqué l’occasion de prendre la tête du championnat. Nous sommes au cœur d’une incroyable série de 4 matches en 10 jours et nous ferons des changements contre Aston Villa, le match n’est que dans 38 heures."

En attendant de défier les "Villains", les "Citizens" se sont redonnés quelques raisons de croire au titre. Les trois points ramenés de Saint James Park leur permettent de s’emparer provisoirement de la deuxième place du classement en attendant Arsenal-Chelsea ce soir.

Mais "City" n’a pas refait son retard sur Manchester United qui compte encore deux longueurs d’avance avec deux matches de moins.

Les "Reds Devils" ont contrôlé Sunderland qui avait pourtant pris l’habitude de réussir ses sorties face aux gros.

Du banc de touche, Simon Mignolet n’a pu constater l’apathie régnant dans les rangs des Black Cats qui ont plié sur un doublé de Berbatov (5e et 57e).

Avec désormais 13 réalisations au compteur, le Bulgare conforte son statut de meilleur buteur en même qu’il étire encore un peu plus la série d’invincibilité des "Red Devils", toujours invaincus cette saison.