Tout comme son équipe, le gardien de Chelsea est à deux doigts de remporter un deuxième titre de champion d'Angleterre.

Et si Chelsea rejoignait le Bayern sur la liste (pour l'instant peu remplie) des champions nationaux 2016-2017. Pour cela, les Blues devront l'emporter à l'extérieur face à West Brom, huitième au classement. En décembre dernier, WBA avait donné du fil à retordre aux Londoniens, qui avaient tout de même fini par gagner 1-0 grâce à un but de Diego Costa dans le dernier quart d'heure.

Bref, la mission sera tout sauf facile face aux Baggies de Nacer Chadli, malgré une attaque peu efficace pour un membre du top 10. Il n'empêche, la défaite de Tottenham à West Ham (1-0) a gentiment préparé le terrain pour Eden Hazard et ses copains, qui ont désormais sept points d'avance sur les Spurs à trois journées de la fin.



Les lauriers anglais se rapprochent donc toujours un peu plus des crânes d'Antonio Conte, N'Golo Kanté... et Thibaut Courtois. "Être champion cette année, ce serait très spécial, car l'année passée était très mauvaise", explique d'ailleurs le gardien de but, déjà sacré en 2014-2015 durant l'ère José Mourinho. "On recevait beaucoup de critiques. Le nouveau manager est arrivé en début de saison, on a gagné quelques matches, puis on s'est remis à perdre et à devoir à nouveau encaisser des critiques."

Le Diable rouge fait référence aux deux défaites consécutives subies contre Liverpool et Arsenal, deux prétendants au titre. Deux échecs qui ont laissé place à une invraisemblable série de treize victoires consécutives. Un sans faute qui a permis à Chelsea de prendre (définitivement ?) la tête du championnat. Et à Courtois de rester plus de 600 minutes sans prendre de buts en Premier League.

"On a réussi à bien rebondir en équipe et à vraiment bien jouer", dit-il à talkSPORT. "De ce point de vue-là, c'est très agréable de se dire qu'on peut espérer ce trophée de champion bientôt. Je sais qu'on n'y est pas encore, mais on en est très proche et on l'apprécierait d'autant plus vu notre situation la saison passée." Rien de tel que d'être au fond du trou pour profiter ensuite des petits bonheurs simples de la vie...