Suite au tifo de la honte, la direction du Standard a envoyé un fax d’excuses à Anderlecht. 

Defour, lui, a réagi pour la première fois via un message poétique sur Instagram. C’est surtout sa dernière phrase qui symbolise son état d’esprit. Voici la traduction de ses paroles, écrites en anglais.

 "Chaque tempête passe. Il faut croire en soi-même, s’aimer et rester soi-même. Quand tu contrôles tes pensées, tu contrôles ta vie. Quand tu crois en quelque chose, tu te bats pour cela. Tue-les avec ton succès, enterre-les avec ton sourire."

© Instagram