Le directeur général de l’Union Belge s’est dit "attristé" par les incidents qui ont émaillé la rencontre de D2 entre l’Antwerp et Virton, samedi soir. Pour rappel, une frange des supporters anversois a chanté "les Wallons sont des pédophiles", une semaine après que le comité exécutif de la fédération eut jugé "ludique" le fait que des supporters de Genk aient chanté "et les Wallons, c’est du caca", lors d’un match à Tubize.

Pour M. Philips, ce nouvel épisode "salit le football belge". Du côté de l’Antwerp, pas de réaction officielle. L’entraîneur par intérim Ratko Svilar ne comprend ni le néerlandais ni le français. Il a fallu lui expliquer les faits avant qu’il réagisse en anglais : "Lamentable et incompréhensible", a-t-il dit. Sur le site officiel, pas de prise de position particulière.

La suite ? Une réunion exceptionnelle du comité exécutif se tiendra vendredi. Seul point à l’ordre du jour, les insultes des supporters pendant les matches. Selon Nicolas Cornu, attaché de presse à la fédération, "c’est la problématique en général qui sera discutée". "Les cas particuliers relèvent des juridictions de la fédération. Les incidents d’Antwerp-Virton seront sans doute soumis au comité sportif", a-t-il ajouté.

De son côté, Jo Vanhecke, de la cellule foot au ministère de l’Intérieur, a indiqué que c’était d’abord à l’Union Belge de prendre ses responsabilités (voir ci-dessous).

Du côté politique, les réactions ont fusé mardi. Le président du PS, Elio Di Rupo estime que les propos tenus à Tubize et à Anvers suivent la même logique que les propos racistes. Le parti demande au ministre de l’Intérieur d’appliquer la loi "football" (voir ci-dessous) et compte interpeller le ministre de l’Intérieur, à la Chambre, la semaine prochaine. Le PS fustige par ailleurs la première réaction de l’Union Belge et demande à la fédération d’appliquer strictement le code disciplinaire de la Fifa.

Pour Ecolo et Groen !, l’escalade verbale doit susciter des réponses claires des autorités sportives et civiles. Les Verts se disent choqués de la tiédeur de la réaction de l’Union Belge. Les députés fédéraux De Vriendt (Groen !) et Gilkinet (Ecolo) interrogeront le ministre De Padt dès que possible.

De son côté, le sénateur MR Alain Courtois a estimé inacceptable le comportement des supporters de l’Antwerp et a dit souhaiter une application stricte de la loi "football". Il interpellera lui aussi le ministre de l’Intérieur.