136 buts ont été inscrits au cours de la phase de poules de cette Coupe du monde 2014. Un record pour une Coupe du monde à 32 équipes. Parmi toutes ces réalisations, certaines ont bien évidemment marqué les esprits et hanté les rêves des plus petits. Pas évident d'en ressortir dix, pas simple, non plus, de les départager. Ce classement a en effet suscité quelques débats houleux au sein de la rédaction... On n'a d'ailleurs pas réussi à trancher entre les deux plus beaux... En attendant mieux ?


1) La tête plongeante de Robin Van Persie contre l'Espagne

C'est sans aucun doute l'un des plus beaux matchs de cette Coupe du monde. Dès le premier week-end, Les Espagnols et les Néerlandais ont fait fort pour le remake de la finale 2010. Menée 1 à 0 après un penalty de Xabi Alonso, l'équipe Oranje va égaliser juste avant la mi-temps grâce un but fantastique de Robin Van Persie. Sur une transversale de Blind, l'attaquant de Manchester United part à la limite du hors jeu et adresse une tête plongeante parfaite qui lobe le pauvre Casillas. Cette réalisation stratosphérique permettra aux Néerlandais de recoller au score et de l'emporter 5-1 face à la Roja. Planant.


1) La somptueuse volée de Tim Cahill contre les Pays-Bas

Qui aurait donné un peu de crédit aux Australiens avant leur match contre les Pays-Bas ? Malgré la défaite (2-3), les Socceroos ont pourtant sorti un gros match contre la formation de Louis Van Gaal. En témoigne cette magnifique reprise de volée du gauche de Tim Cahill sous la barre. Un but que le joueur des New York Red Bulls plante souvent. Si si... " Vous savez, dans mon jardin, je marque des buts comme ça tous les jours… C’est ça, la clef du football. C’est ce que je n’arrête pas de répéter à mes jeunes coéquipiers : il faut réussir à jouer relâché comme si on jouait dans son jardin" , explique-t-il sur un blog du quotidien L'Equipe. Un but sensationnel qui méritait bien quelques crochets dans le poteau de corner.


3) La frappe enveloppée de Xherdan Shaqiri contre le Honduras

Balayée par la France lors de son deuxième match de poule (2-5), la Nati se devait de l'emporter face au Honduras. Si les Suisses passent en huitièmes de finale, ils peuvent dire merci à Xherdan Shaqiri. Le joueur du Bayern Munich y est allé de son triplé pour faire tomber l'équipe du Honduras. Sa première réalisation, une frappe du gauche est allée lécher la barre pour aller se glisser dans la lucarne du pauvre Valladares... De bon augure avant leur match contre l'Argentine.


4) Le raid de Gervinho contre la Colombie

On connaissait le talent de percussion de Gervinho entrevu à Lille, Arsenal et à l'AS Roma, son club actuel. L'Ivoirien l'a dévoilé au monde entier contre la Colombie en mystifiant la défense d'Ospina. La grande classe. Un but qui n'a pourtant pas sauvé les Elephants de la défaite (1-2) et surtout de l'élimination contre la Grèce.


5) L'enroulée de Lionel Messi contre l'Iran

Un peu moins étincelant avec le FC Barcelone cet été, Lionel Messi compte sur le Mondial pour glaner au moins un trophée prestigieux cette année. Contre l'Iran, l'Albiceleste a longtemps peiné pour trouver la faille. Il a fallu attendre les arrêts de jeu et cet éclair de génie de Messi: une frappe enveloppée magnifique dont l'Argentin a le secret.


6) La "Madjer" de David Villa contre l'Australie

Déjà éliminés après deux défaites contre les Pays-Bas et le Chili, les joueurs de Vincente Del Bosque devaient battre l'Australie pour laver leur honneur. Pour son dernier match en sélection, l'attaquant espagnol y est allé de son petit but. Et quel but ! Une jolie talonnade du pied droit qui a permis à la Roja de prendre les trois points avant de rentrer à la maison. Remplacé en cours de match, Villa était très ému à sa sortie du terrain. Maigre consolation, il a été élu homme du match.


7) La "mine" de Jermaine Jones contre le Portugal

Sur le terrain, on connaît un joueur qui aurait apprécié cette frappe du coup de pied de l'Américain Jermaine Jones si ce but n'avait pas hypothéqué les chances de qualification de son équipe. On pense bien évidemment à Cristiano Ronaldo, coutumier de ce genre de but au Real Madrid. Jones, joueur du Besiktas, n'a en tout cas pas eu de scrupules vis-à-vis du ballon d'Or et des Portugais. Sa frappe a laissé Beto sans réaction. Thibaut Courtois est prévenu...


8) La "ballade" d'Arjen Robben contre l'Espagne

On savait que Robben était rapide. De là à faire passer Sergio Ramos pour un lambin... Son coup d'accélérateur et sa classe ont ridiculisé la défense espagnole. Le pauvre Casillas, coupable d'une bévue sur le but précédent, ne méritait pas un tel affront. Point d'orgue d'une humiliation mondiale synonyme de fin de règne. Dur...


9) La tête de Luis Suarez contre l'Angleterre

Dans vingt ans, on résumera la prestation de Luis Suarez au Mondial 2014 à son coup de dent contre l'Italie. Les puristes se souviendront aussi de son doublé contre l'Angleterre. Sa tête lobée sur une magnifique passe d'Edison Cavani prouve bien qu'au-delà de ses coups de sang, El Pistolero a énormément de talent.


10) Karim Benzema contre le Honduras

Auteur de trois buts lors de ce premier tour, "La benz" a été le grand artisan des Bleus en phase de poules. Son but contre le Honduras montre à quel point l'ancien Lyonnais a une frappe redoutable. Si l'on ajoutait son but validé par la vidéo mais finalement attribué au gardien hondurien et celui annulé contre la Suisse, Benzema serait meilleur buteur de ce mondial... Il lui reste encore de la marge avant d'atteindre le record d'un autre Français... Just Fontaine en 1958 avait planté 13 buts en une édition...