En égalisant face à Charleroi, Michael Murcy a inscrit son huitième but en championnat belge. Cela fait de lui, et de loin, le meilleur buteur de La Louvière cette saison. «J'ai la chance d'inscrire ce but, c'est vrai, mais je profite surtout d'un superbe service de Davy Cooreman, explique le Français. Quand on connaît nos qualités mentales, on peut se douter qu'on est capable de revenir dans la rencontre à n'importe quel moment. Il aura juste manqué le petit brin de réussite qu'on avait eu à Heusden-Zolder et qui nous avait permis de gagner là-bas, ce qu'on n'a pas pu faire ici.»

Même s'il considère le nul comme logique, il y a quand même un goût de trop peu dans la bouche de l'attaquant hennuyer: «On a montré qu'avec la force mentale qui est la nôtre, c'est suffisant pour gagner la rencontre. Un ballon sur le poteau et tout change.»

S'il est le meilleur buteur de la Raal cette saison, c'est aussi le joueur offensif le plus utilisé par Ariel Jacobs. Un joueur qui sait qu'il doit encore s'améliorer. Notamment parce que la gentillesse qui le caractérise en dehors du terrain, il la traîne avec lui sur la pelouse.

«Je le reconnais, je manque encore parfois un peu d'agressivité, ajoute notre interlocuteur. Mais je donne le maximum pour mériter la confiance du coach. Le rôle de chacun dans l'équipe est important. Je suis conscient de ne pas être toujours au top mais si Ariel Jacobs me fait confiance, c'est qu'il y a quand même de bonnes raisons. Il me parle beaucoup, et cela compte pour moi.»

Ne rien regretter

Et ce que le

T 1 attend de lui ce soir, c'est qu'il fasse exploser la défense brugeoise. «C'est peut-être, en effet, leur point faible à cause de leur manque de vitesse, mais ces joueurs sont bourrés d'expérience et ils compensent par leur placement. Et comme ils nous connaissent autant qu'on les connaît, on risque de moins les surprendre.»

C'est, en effet, la cinquième fois que les deux équipes s'affrontent. Et lors du match aller, l'ancien attaquant de Créteil avait frappé un grand coup en marquant deux buts pour vingt minutes de présence sur le terrain: «Je ne sais pas si c'est mon meilleur souvenir jusqu'ici vu qu'il y a eu d'autres bons moments, que ce soit en championnat ou en Coupe d'Europe. Mais c'est mon premier souvenir positif, mes deux premiers buts en tant que pro, et cela, on ne l'oublie jamais.»

C'était la première concrétisation d'un long et difficile travail. «Bien sûr qu'on a commencé à me connaître ce jour-là mais moi, je n'avais jamais douté, conclut Michael Murcy. Je sentais que j'allais retrouver la confiance et quand c'est le cas, ça se passe bien.» Les Loups n'ont plus grand-chose à craindre ni à espérer dans ce championnat, mais ils comptent tout donner pour ne rien regretter.

La Louvière: Proto, Blay, Siquet, Onyewu, Klukowski, Vanhandenhoven, Camus, Assou, Vervalle, Tilmant, Murcy.

Malgré le retour de Mamouni, Assou devrait être maintenu à la récupération car le médian algérien est blessé, sauf si Ariel Jacobs mise sur un système plus offensif avec Cooreman.

En pointe, Murcy est partant certain mais les deux gros ratés d'Ishiaku face au Sporting pourraient servir les intérêts de Tilmant. Le flanc Klukowski-Vervalle pourrait retrouver son placement d'origine.

FC Bruges: Verlinden, De Cock, Clément, Spilar, Van Der Heyden, Ceh, Simons, Englebert, Mendoza, Verheyen, Lange.

Roelandts, qui a de l'eau dans le genou, quitte le noyau et cède sa place à Saeternes. Trond Sollied devrait aligner la même équipe que celle qui a pris la mesure (4-0) de l'Antwerp le week-end dernier.

© Les Sports 2004