Le Real Madrid a remporté son premier titre de la saison hier soir pour la Supercopa entre les deux clubs madrilènes.

Hier, la pieuvre a littéralement écœuré les attaquants du rival l'Atlético Madrid. Au four et au moulin, il a réalisé un match d'exception durant toute la rencontre et notamment sur la séance de penalty où il a brillamment sorti l'envoi de Thomas Partey d'un arrêt salvateur. Si Sergio Ramos a transformé le penalty victorieux, son entraîneur Zinedine Zidane n'a pas oublié TC au moment de l'interview. "Tous les joueurs sont à féliciter, mais clairement, Thibaut aussi. Tout le mérite lui revient, après le match qu'il a fait et surtout les tirs au but. Je suis content pour lui et pour l'équipe."

Si ZZ a été dithyrambique, la presse espagnole s'en est également donné à cœur joie. Le quotidien AS, qui suit particulièrement l'actualité de la Casa Blanca, titre le journal de "El Muro" (Le Mur) pour qualifier notre Thibaut national. Le journal va même plus loin et annonce que le portier "a gagné le match du Real Madrid en sortant le penalty du Ghanéen." AS aborde également la saison exceptionnelle du Diable rouge: "Courtois signe la meilleure Liga de sa carrière avec une moyenne de 0,56 buts par match. Ce sont des stats défensives inédites depuis l'époque de Buyo, il y a trois décennies."


Après le match, Thibaut Courtois s'est montré satisfait à l'interview: "Ce fut un match très difficile. Lors des tirs au but, nous avons eu plus confiance qu’eux. J'ai revu les penaltys avant le match. J'ai été surpris par Saul mais j'étais sûr de la façon dont Thomas allait le lancer: en force et à ma droite."

Marca couvre également le gardien d'éloges: "Le Real Madrid est à nouveau une équipe redoutable . Après une saison passée et un début d'exercice où les blancs n'ont pas convaincu, les joueurs de Zidane ne trouvent plus de rival pour les vaincre. Ils ont fermé leur porte, grâce notamment au bon travail de Courtois. Il est le meilleur au monde pour le président et l'entraîneur. Mais grâce aussi au travail du reste du groupe qui forme une équipe sur qui personne ne misait un euro et qui a déjà remporté un titre cette saison."

Mundo Deportivo titre sobrement "0-0: Madrid remporte la Super Coupe aux tirs au but grâce à Courtois (4-1)." Le quotidien barcelonais estime pour sa part que "Le Belge, comme Oblak, a été décisif pendant le match et dans le lot, il a arrêté le tir de Thomas, tandis que Saul a jeté le bâton sur le poteau. Cette fois, c'était la faute, ou plutôt le mérite, de deux des meilleurs gardiens du monde: Courtois et Oblak ont tout arrêté, également en prolongation et la finale de la Super Coupe d' Espagne a été décidée aux tirs au but."

Pour le journal généraliste El Pais, "Courtois a imposé ses gants dans les cages madrilènes. Le gardien a déjoué les contre-attaques avec quatre arrêts notables et une actions décisive sur les tirs au but."

Après son entraîneur et l'ensemble de la presse, c'est Florentino Perez qui a eu le mot de la fin: "Nous avons signé Courtois parce qu'il est le meilleur gardien de but du monde." Après des débuts compliqués, Courtois a clairement réussi à retourner l'opinion générale pour redevenir ce qu'il n'aurait jamais cessé d'être: l'un des trois meilleurs portiers de la planète.