Dans un communiqué, le FC Barcelone confirme que Neymar a pris la décision de partir et que le club acquéreur devra bien débourser les 222 millions d'euros de sa clause de rachat.

C'est désormais officiel, Neymar Jr, accompagné de son père et son agent, a bien informé la direction catalane de son désir de rejoindre un autre club, sans pour autant que le nom de ce dernier ne filtre officiellement. Le club précise que le montant du transfert sera équivalent "à 222 millions d'euros, qui devront être déposés en intégralité."

En ce qui concerne les 26 millions d'euros de prime, négociés l'été dernier lors de la prolongation de la star brésilienne qui était déjà courtisée par le PSG, le FC Barcelone assure que "le montant est déposé auprès d'un notaire jusqu'à ce que l'affaire soit résolue." Rappelons que pour débloquer cette prime, il fallait que Neymar soit toujours un joueur du FCB le 1er août de cette année, ce qui a été le cas.

Autant dire que s'il ne s'est jamais prononcé sur son avenir auparavant, cela a certainement été finement calculé en fonction de cette prime qui n'était alors que potentielle.


Neymar a dit au revoir à ses coéquipiers

La star brésilienne du FC Barcelone, Neymar, qui fait l'objet de rumeurs insistantes sur son éventuel départ pour le Paris Saint-Germain, a annoncé son départ imminent à ses coéquipiers.

C'est ce qu'a annoncé l'Agence France Presse (AFP) mercredi matin après un passage de quelques minutes de l'attaquant au centre d'entraînement du club catalan.

Le joueur de 25 ans a été le dernier à arriver sur les lieux de l'entraînement du club, à la périphérie de Barcelone vers 9h locales, quinze minutes avant l'heure de la convocation. Il est apparu au volant de sa voiture de luxe, l'air sérieux, accompagné de trois amis.

Une demi-heure plus tard, Neymar est reparti après avoir discuté avec ses coéquipiers. " Le joueur s'est présenté au centre d'entraînement comme prévu et a communiqué à ses coéquipiers qu'il s'en allait ", a dit un porte-parole du club à l'AFP. " L'entraîneur lui a donné l'autorisation de ne pas s'entraîner et d'aller s'occuper de son avenir ".

Le son de cloche est le même du côté de L'Equipe qui va même plus loin en annonçant une visite médicale prévue ce vendredi. Nos confrères de RMC annoncent de leur côté que Neymar devrait arriver à Paris ce jeudi matin.

Le président de la Liga s'oppose au transfert, pour le retarder ?

Ses dirigeants auraient trouvé un allier de choix en la personne de Javier Tebas, président de LaLiga. Au quotidien espagnol As , ce dernier a marqué son intention de ne pas accepter l'argent du PSG. " Non, nous n’accepterons pas l’argent d’un club comme le PSG, qui ne fait pas partie de la Liga mais veut y exercer un droit, d’autant plus que ce club enfreint des règles et des lois. A savoir les règles de l’UEFA et le fair-play financier et les lois de l’Union Européenne et de la concurrence en Suisse. Ce serait une contradiction d’accepter le paiement. Si le PSG arrive avec l’argent de la clause, nous ne l’accepterons pas. "

Le montant de cette clause, justement, a de quoi faire tourner la tête avec ses 222 millions d'euros. Pourtant Nasser Al-Khelaïfi ainsi que le propriétaire du club de la capitale et prince héritier du Qatar, le cheikh Tamim Ben-Hamad Al Thani, auraient pensé aux moindres détails pour rendre cette transaction licite aux yeux de l'UEFA et du fameux fair-play financier. Le plan semble donc d'ores et déjà établi: Neymar devrait payer de sa poche ce montant grâce aux supposés 300 millions d'euros offerts par le Qatar au joueur pour qu'il devienne l'ambassadeur de la Coupe du monde 2022. Dans ce cas, le FC Barcelone et la Liga, n'auraient d'autres choix que de s'incliner.

" La plainte est prête et sera présentée à l’UEFA, l’Union Européenne et à la Cour de Suisse, qui sont les tribunaux compétents. En gros, il s’agit de dénoncer la concurrence déloyale de la part de clubs qui reçoivent des injections financières de pays. Le PSG est un exemple clair de dopage financier, de club-Etat. Les comptes du PSG montrent que le club encaisse plus de revenus commerciaux que le Real Madrid ou Manchester United, donc que la valeur de la marque est plus élevée que ces deux clubs. Eh bien, c’est quelque chose d’impossible ", s'emporte Javier Tebas.

Même s'il est difficile de donner tort au président de LaLiga, cette tentative semble être un aveu d'impuissance qui viserait surtout à retarder le transfert du siècle. Et puis comme le dit un agent proche du PSG , " Il suffit à Barcelone de ne pas mettre de clauses de cession dans ses contrats s’il ne veut pas qu’un autre club les paye".

Présentation en "fin de semaine"

Le Paris Saint-Germain paiera "dans les prochaines heures" la clause libératoire de 222 millions d'euros pour recruter Neymar et pourrait le présenter en "fin de semaine" à Paris, a assuré mercredi l'agent du joueur brésilien Wagner Ribeiro.

L'agent historique du joueur a fait cette déclaration à la presse alors qu'il arrivait à l'aéroport de Barcelone, en même temps que Neymar et le père de ce dernier, pour prendre l'avion, selon une vidéo diffusée par le journal sportif Marca.