Entretien

En Afrique, rien n’est simple " Voilà comment Dominique D’Onofrio justifie l’enlisement du dossier Mputu et l’interminable attente qui en découle depuis deux ans

Nous avons essayé de démêler ce cas compliqué en appelant directement le principal intéressé, Trésor Mputu, l’attaquant congolais de 23 ans (1,72 m pour 65 kg), dont les qualités sont vantées de partout.

Trésor Mputu, on ne cesse d'annoncer votre arrivée au Standard depuis deux ans. Quand allez-vous venir en Belgique ?

Je dois arriver en fin de semaine. J’avais perdu mon passeport, mais j’en ai fait refaire un nouveau. On a aussi déjà reçu de la Fédération congolaise le certificat de transfert international. Vu que j’ai déjà signé pour quatre ans au Standard, je pourrai m’affilier dès que j’arriverai. Je suis certain de jouer pour le Standard dès le mois de janvier.

Vous ne craigniez pas que le TP Mazembe fasse encore traîner et capoter, le transfert ?

Le club n’a plus rien à dire. Mon contrat est arrivé à échéance en décembre 2008. Depuis janvier, je suis libre. Donc c’est moi qui décide de ma destination.

Si vous arrivez au Standard, ce sera votre première expérience en dehors du Congo.

Oui. Ici, je n’ai strictement plus rien à prouver ni à apprendre. Je veux maintenant faire mes preuves en Europe.

Il y a un an, vous avez déjà tenté l'expérience en passant un test à Arsenal. Arsène Wenger a loué vos qualités mais a dit que vous deviez d'abord vous adapter au football européen.

Oui. C’est mon avis aussi. Avant de rejoindre un top club européen, je dois passer par un échelon intermédiaire, un an au moins. La Belgique - le Standard en particulier - peut être un bon tremplin.

Vous pensez que vous vous adapterez facilement ?

Ici, il fait chaud. Chez vous, il fait froid. Mais je devrais m’y faire petit à petit. Je ne pense pas que cela me posera des difficultés. Et puis j’aurai mon petit pour m’aider.

Mon petit ?

Dieumerci Mbokani. Je l’appelle comme cela. C’est mon pote. Avec lui, ça va bouger !

C'est-à-dire ?

On va faire le nécessaire pour qualifier le Standard pour la Ligue des Champions. Pour cela, on va tout faire pour remporter le championnat une deuxième fois d’affilée. On a l’habitude de jouer ensemble. On l’a fait au TP Mazembe et en équipe nationale. On forme un duo très complémentaire.

Vous jouez en soutien d'attaque, c'est bien cela ?

Oui, je joue dans le dos de Dieumerci. Mais ne vous y trompez pas : je suis un buteur J’ai été meilleur buteur de la Ligue des Champions africaine et je suis le meilleur buteur du TP Mazembe.