Sous un chaud soleil printanier, des milliers de supporters du Bayern ont réservé jeudi à Munich un accueil triomphal aux vainqueurs de la Ligue des champions à leur retour de Milan où ils ont arraché aux tirs au but face à Valence le quatrième titre européen de l'histoire du club.

«La fièvre du Bayern monte», rapportait en direct de la Marienplatz piétonnière de la ville, noire de monde, le commentateur de la chaîne de télévision ARD. Des centaines d'autres fans s'étaient déplacés à l'aéroport pour accueillir les héros du jour. Le pilote de l'avion qui ramenait l'équipe munichoise avait arboré les couleurs du club à l'extérieur du cockpit en se posant, tandis que les policiers chargés de contenir les élans d'enthousiasme de la foule se faisaient un devoir de prendre des photos-souvenirs.

A Berlin, le chancelier Gerhard Schröder, supporter du Borussia Dortmund, a envoyé un chaleureux télégramme de félicitations au président du Bayern, l'ancien international Franz Beckenbauer. «Cette victoire donne à tout le football allemand un coup de fouet qui va renforcer sa confiance en lui.» Dès mercredi soir, des dizaines de milliers de fans avaient envahi les rues de Munich pour célébrer, à grands coups de klaxon et de pétards, cette victoire chèrement acquise 5-4 aux penalties après un score nul de 1-1 au terme des prolongations. Les tavernes à bière de Munich ont affiché complet toute la nuit.

En remportant mercredi soir la finale de la Ligue des champions avec le Bayern de Munich, l'international français Bixente Lizarazu a réussi l'exploit de gagner dans la foulée la Coupe du monde de football, l'Euro et la Coupe d'Europe. Cela faisait 25 ans qu'un joueur avait réussi ce triplé. Lizarazu est l'un des piliers de la sélection nationale française qui a gagné la Coupe du Monde en France en 1998, puis l'Euro en 2000 aux Pays-Bas. Mercredi, il a une nouvelle fois été déterminant pour permettre au Bayern de battre le FC Valence à Milan.

«Gagner la Coupe du Monde, le championnat d'Europe et la Coupe d'Europe, ainsi que trois championnats allemands consécutifs, c'est merveilleux», a déclaré le défenseur à l'issue de la séance de tirs au but à San Siro, remportée 5-4 par le club allemand. «Je ne sais pas choisir entre les trois. C'est la même émotion. Je voulais gagner la Ligue des champions au moins une fois dans ma vie», a-t-il ajouté. L'entraîneur du Bayern Ottmar Hitzfeld a fait l'éloge de Lizarazu: «Il a fait un match magnifique. Il était présent en défense et et en attaque, toujours de manière positive, et il a contré Gaizko Mendieta. Nous les avons dominés sur l'aile gauche et Lizarazu a joué un rôle vital dans cette approche», a-t-il estimé.

Les joueurs qui avaient réalisé cet exploit avant Lizarazu faisaient partie de l'équipe allemande qui a remporté le championnat d'Europe en 1972 et le Mondial deux ans plus tard. Il s'agit de Franz Beckenbauer, Sepp Maier, Gerd Müller, Hans-Georg Schwarzenbeck, Paul Breitner et Uli Hoeness. (REUTERS)

© La Libre Belgique 2001