13 eRécupération d'Aliaj qui crochète et tire sèchement: Van Der Straeten intervient et Fassotte dégage.

16 eCentre de Detal, Boeka Lisasi amortit de la poitrine pour Eduardo dont la volée est contrée par Mitu.

29 eKone récupère une balle perdue et alerte Huysegems, qui n'évite pas la sortie de Laquait, celui-ci dégageant brillamment du pied.

30 eDemi-volée croisée de Kone qui échoue juste à côté du deuxième poteau.

32 eEn lutte avec De Roeck, Boeka Lisasi cède à Dufer, qui relaie pour Eduardo mais celui-ci place à côté.

45 eCentre d'Aliaj, tête d'Eduardo à côté.

54 eCentre de Kacic pour Huysegems dont la demi-volée est déviée par Sama avant que Laquait n'écarte.

64 eKargbo intervient impeccablement devant Kone qu'avait lancé Imschoot.

67 eSchaessens brosse un coup franc sur la transversale.

80 eDelorge passe par la droite (le ballon était-il sorti en touche?) et fournit un gros effort pour longer la ligne de fond après avoir évité Kargbo et tenté sa chance. Laquait contre mais l'attaquant lierrois ajuste ensuite un tir d'un angle très fermé (0-1).

CHARLEROI En s'imposant pour la septième fois en déplacement (une seule défaite, à Bruges!) et pour la première fois à Charleroi depuis plus de 23 ans (c'était le 3 novembre 1979), les Lierrois restent en course pour la deuxième place mais ils risquent de payer cher leur victoire acquise à la Pyrrhus. En effet, le Lierse sera privé de Jonas De Roeck pour le prochain match - capital - face à Anderlecht tandis que, plus grave encore, il ne pourra plus compter sur Marc Schaessens cette saison. Celui-ci s'est occasionné une fracture de deux orteils du pied droit, dont l'une ouverte, lors d'un violent contact avec Ibrahim Karg- bo, et sera opéré ce lundi. Or le même Schaessens a confirmé au Mambourg qu'il restait la pièce maîtresse de son équipe en accomplissant un énorme travail et en développant un gros volume de jeu. On ajoutera que Jimmy Smet, qui souffre d'une entorse à la cheville droite, devrait être indisponible pendant trois semaines. C'est cher payé!

Si Charleroi n'eût pas usurpé un nul, le succès lierrois n'est pas vraiment injuste dans la mesure où la formation remarquablement organisée par Emilio Ferrera a dominé l'entrejeu au cours de la 2e mi-temps et s'est ménagé les meilleures opportunités. Le but a toutefois probablement été entaché d'une erreur du juge de ligne puisqu'il semble que le ballon récupéré par Delorge était sorti en touche. Les images ne le démontreront cependant jamais.

Avant ce but décisif, on avait assisté à un match âprement disputé entre des Hennuyers exagérément agressifs et des Anversois très solides. On s'est ainsi rendu compte au fil de la rencontre que la balance pencherait en faveur de ceux qui inscriraient le premier but. C'est exactement ce qui se produisit.

© Les Sports 2003