Lukaku un élément exceptionnel dans notre équipe. Cette saison, cela fait une énorme différence " Le compliment est signé Roger Vanden Stock. Le président est heureux que le meilleur buteur du championnat soit à nouveau anderlechtois, ce qui n’était plus arrivé depuis 2006 avec Jestrovic. Le titre n’est qu’honorifique mais il confirme l’énorme potentiel du prodige. A l’âge de 16 ans, des buteurs nés comme le Brésilien Ronaldo ou le Néerlandais Marco Van Basten ont dû encore patienter trois longues années avant de faire leurs débuts professionnels.

La performance de Lukaku est d’autant plus exceptionnelle qu’il présente un profil de buteur très complet. Voici quelques enseignements à tirer de ses quinze buts inscrits en championnat : quand Lukaku a marqué, Anderlecht a toujours gagné. Romelu a toujours marqué sur des phases de jeu, et jamais sur phase arrêtée. Lukaku a marqué neuf buts du gauche mais il est loin d’être maladroit du pied droit et de la tête.

Le prodige a marqué 60 % de ses buts à l’extérieur : il y bénéficie généralement d’un peu plus d’espaces et peut mieux exploiter sa vitesse sur les contres.

Mais Lukaku profite aussi de son gabarit pour faire le ménage dans les rectangles adverses : il n’a marqué qu’un but en dehors des 16 mètres. La majorité de ses buts proviennent de centres. Son passeur préféré est Mbark Boussoufa, qui lui a délivré six assists. Legear lui en a donné trois.