© AP

Football

Un carton plein pour Arsenal

Basile Vellut

Publié le - Mis à jour le

En étant aligné à Moscou par Robert Mancini, Luis Figo est rentré dans l'histoire comme le sixième joueur à disputer cent matchs de Ligue des Champions. Une belle performance pour le Portugais surtout si on constate que dans le même temps Timmy Simons est également rentré dans l'histoire mais du foot belge cette fois.

Ceux qui s'étonnent que Ronald Koeman lui accorde sa confiance ne pourront que constater que l'ex-Brugeois est devenu hier le joueur belge à avoir disputé le plus de matchs en Ligue des Champions : 33, soit un rien moins qu'un tiers que la performance établie par l'Interiste. On mesure mieux tout le chemin à parcourir...

Du reste, en l'absence de clubs belges à ce stade de la compétition, il sera difficile d'égaler le record du défenseur du PSV car seuls deux autres éléments pouvant être assimilés à des Belges (ils ont la double nationalité) ont joué hier : Dragutonovic pour Séville et Eboué pour Arsenal. Turaci, à Fenerbahce, n'était pas titularisé.

Dans le groupe E, Lyon réussit la bonne opération de la journée après ses deux défaites initiales. En profitant du partage entre des Rangers courageux et Barcelone, les Français se replacent pour une éventuelle qualification en huitième de finale. Défait, Stuttgart, par contre, ne doit plus guère se faire d'illusion.

Dans le groupe F, Man U, comme Arsenal, devrait passer l'hiver au chaud en éliminant quasi virtuellement Kiev qui ne peut plus qu'espérer une troisième place pour continuer son aventure européenne. L'AS Rome se place à distance respectueuse des Anglais mais se détache également à une deuxième place qualificative grâce à sa victoire face à Lisbonne.

Dans le groupe G, l'Inter prend la tête du groupe grâce à son succès à Kiev et au partage réalisé par le PSV, pourtant en supériorité numérique pendant près d'une demi-heure, face à Fenerbahce.

Dans le groupe H, Arsenal n'a pas ménagé son hôte et ne s'est pas privé de prendre une belle option pour un ticket pour les huitièmes de finale. Les Gunners font parler la poudre en enfilant sept buts à l'infortuné Slavia de Prague... Séville prend une excellente deuxième place.

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous