Au lieu d’affronter l’Espagne au stade roi Baudouin, le Diable rouge Radja Nainggolan a connu une (més)aventure d’un tout autre ordre, dans l’hôtel Radisson à Anvers, mardi soir.

L’ayant pris pour un terroriste, des clients angoissés de l’hôtel ont appelé la police. Arrivés sur place, les trois agents anversois ont aussitôt reconnu le joueur de l’AS Rome et ont rassuré la clientèle.

Finalement, Nainggolan a bien rigolé avec le malentendu et a posé en photo avec les policiers. "Visiblement, j’ai un look qui fait peur", dit Nainggolan, dont la crête et les nombreux tatouages avaient effrayé les personnes qui ne le connaissaient pas. "Heureusement que les policiers m’ont directement reconnu."

Nainggolan est rentré à Rome ce mercredi. Il pourra non seulement raconter à Francesco Totti et à ses autres amis romains qu’il a été comparé à un terroriste, mais également qu’il a passé la soirée avec son ami… Matthias Schoenaerts, l’acteur flamand connu dans le monde entier.

Schoenaerts et Nainggolan ont tous les deux joué au club anversois du Beerschot en équipe de jeunes. Mais vu leur programme actuel très chargé - l’un est une star du cinéma, l’autre du football italien - ils n’ont presque jamais l’occasion de se voir. Nainggolan avait invité d’autres amis belges et des membres de sa famille.

Il va de soi qu’il peut s’attendre à être chambré par les autres Diables Rouges lors de la prochaine sélection, en mars…