Gillet, la perfection au masculin ! Ne cherchez plus l'homme du match... En inscrivant un penalty plein de maîtrise, le back droit des Mauves, qui n'était donc pas aligné numéro 10 comme annoncé en milieu de semaine, s'est toutefois rendu décisif. A la 54e minute, d'abord, en décroisant parfaitement une tête sur un coup franc millimétré de Lucas Biglia.

A la 67e minute, ensuite, sur un penalty converti parfaitement, malgré le bon choix de côté de Kawashima. Ce coup de réparation faisait suite à une faute légère mais bien réelle sur Mbokani de la part d'Arslanagic, dont c'était le premier clasico.

La fin de match était une formalité pour Anderlecht qui n'a eu aucun mal à contenir un Standard trop timide sur l'ensemble de la rencontre. Batshuayi et Mpoku semblaient les seuls à pouvoir faire peur aux défenseurs locaux mais ils étaient trop esseulés par Van Damme et Bulot, passés à côté de leur match.

Peu d'occasions, beaucoup de tension

Le round d'observation fut long dans cette partie, qu'Anderlecht a rapidement prise à son compte sans trop se dévoiler. Une relance précise de Proto lançait parfaitement Mati Suarez dans la profondeur à la 22e minute. Le soulier d'or 2011 était signalé hors-jeu, à tort sans doute, alors qu'il se présentait seul face à Kawashima. A la 35e, Kljestan se procurait une belle occasion sur un premier coup franc de Biglia mais la tête du joueur américain passait à côté de la cage rouche. Mpoku réagissait timidement avec une belle frappe détournée par la défense locale.

Les deux équipes rejoignaient le vestiaire sur ce score nul et vierge et un nouveau round d'observation s'installait à la reprise. A la 54e, Ciman concédait un coup franc qu'il discutait. Biglia adressait un nouveau caviar, sur la tête de Gillet cette fois. Rednic réagissait de suite en faisant monter Ezekiel pour Diabaté. Van den Brom sortait quant à lui Jovanovic pour Praet. Le Serbe n'était pas content et l'a fait savoir à son coach qui lui a lancé un regard noir. Voilà qui ne devrait pas rester sans suite...

Qu'à cela ne tienne, Guillaume Gillet était bien décidé à rendre un hommage de qualité à sa tante décédée durant la semaine et, sans doute, à faire taire les critiques des supporters mauves. Il prenait donc ses responsabilités sur un penalty obtenu par Mbokani. Les montées au jeu de Nagai et Cristea ne changeaient rien, ralentissant au contraire un peu plus les offensives visiteuses. Signalons enfin la blessure inquiétante d'Arslanagic en fin de partie, suite à un contact avec Mbokani. Le défenseur rouche, dont ce n'était définitivement pas la journée, est sorti sur civière et semble touché aux cervicales.

Le classement provisoire suite à cette victoire anderlechtoise 2-0

Anderlecht 42

Zulte Waregem 40

Genk 39

Standard 38

Bruges 37 (-1 m)

Lokeren 31 (-1 m)