Le Standard a dévoilé ses sponsors maillot, hier midi, à l'Académie Robert Louis-Dreyfus. Ils sont deux, à l'heure actuelle : BASE (l'opérateur de téléphonie mobile) et TNT (l'opérateur postal). VOO, sponsor principal la saison passée, disparaît de la vareuse mais reste partenaire officiel du club.

"L'ALE a été un partenaire fidèle et fiable pendant cinq ans, rappelle Pierre François. Aujourd'hui, nous avons cherché le meilleur partenariat possible pour l'avenir. BASE, avec des couleurs adaptées, apparaîtra sur les vareuses "rouches" comme sponsor principal pour les deux prochaines saisons. Y compris pour nos matches de Coupe d'Europe."

Sur la scène européenne, le logo sera plus petit. "Nous avons dû nous soumettre aux dimensions dictées par l'UEFA, qui n'autorise pas de sponsor sur le dos des vareuses."

En fait, BASE élargit son partenariat avec le Standard : depuis trois ans, il sponsorisait déjà les jeunes du Standard. "BASE était déjà un petit partenaire mais dans un créneau qui nous tient à coeur, les jeunes. Il devient désormais un partenaire important."

Bart Vandesompele, de BASE, explique pourquoi son entreprise a tenu à devenir sponsor principal : "C'était le bon moment, des jeunes que nous sponsorisions déjà - comme Witsel ou Fellaini - passant eux aussi en équipe première. Il y a évidemment un aspect marketing : on voudrait augmenter notre visibilité en Wallonie et dans le reste du pays. Or, le Standard a des supporters dans tout le pays. BASE s'associe aussi aux événements où les gens s'amusent. Comme le Standard, nous sommes un challenger dans notre catégorie mais nous voulons croître."

Les 2 partenaires ont également annoncé le lancement prochain de "Standard Mobile", destiné à la communauté "rouche".

"Nous ne copierons pas ce qui s'est fait à Charleroi ou à Anderlecht : nous serons au-dessus du lot, insiste Pierre François. Il faudra des avantages pour nos supporters, en termes d'information et de tarifs."

Avec ce nouveau sponsor, le Standard reste encore loin des montants que peuvent rapporter les sponsors à Anderlecht et à Bruges. "L'apport financier de nos sponsors maillots et de nos partenaires officiels, VOO et Luminus, représente un huitième de notre budget", précise Pierre François. Soit 2 millions € sur un budget de 16 millions d'euros.